SorelTracy Magazine - Vendredi, 19 avril 2024

Lundi 9 octobre, 2023

Autre incendie criminel dans un commerce de Sorel-Tracy

(Stéphane Martin, 9 octobre 2023) – Un autre commerce de Sorel-Tracy a été visé par un incendie criminel au cours de la nuit de dimanche à lundi, soit quatre jours après l’incendie qui a sévi au resto-bar Les Tire-Bouchons.

Cette fois, l’incendiaire visait un restaurant désaffecté situé au 80, rue du Roi, soit le voisin immédiat du Tire-Bouchons. L’appel d’urgence s’est fait entendre vers 2h15. « Il s’agit d’un restaurant qui est en rénovation. Nous avons d’abord été appelés pour une vérification pour de la fumée qui sortait d’une cheminée. Quand on est arrivé sur les lieux, il y avait de la fumée plein le restaurant. C’est un feu de débris qui sévissait à l’intérieur du commerce. Des éléments suspects retrouvés sur place ont fait en sorte que l’on transfère le dossier à la Sûreté du Québec », explique le directeur adjoint du Service de protection et d’intervention d’urgence de la Ville de Sorel-Tracy, Steeve Groleau.

« Nous avons réussi à circonscrire rapidement le feu. La complexité de l’opération résidait au fait qu’il y a 14 logements au-dessus du commerce. Il a fallu procéder à l’évacuation, nous avions une équipe de dédiée à cette tâche. Les locataires ont pu regagner leurs logis par la suite », ajoute Monsieur Groleau.

Une quinzaine de pompiers étaient sur place. L’incendie, qui n’a fait aucun blessé, était considéré comme étant maîtrisé vers 2h30.

La SQ bien au fait

Une équipe d’enquêteurs de la Sûreté du Québec est attendue au cours de la journée de lundi afin de faire la lumière sur les événements. Il est cependant encore trop tôt afin de pouvoir relier les différents incendies criminels vécus au cours des derniers jours sur le territoire de Sorel-Tracy.

« À ce stade-ci, c’est une possibilité que l’on ne peut pas confirmer, ni exclure. C’est l’enquête qui va révéler les détails. Cependant, on peut assurer que tous les efforts seront investis afin de mettre la main au collet de la personne ou des personnes qui auraient causé des incendies criminels au cours des dernières semaines », confie l’agent Louis-Philippe Ruel, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Lire aussi :
Un 2e commerce visé par un incendie criminel en quatre jours

Incendie au Salon de Billard l’Effet 

Publicité

Publicité