SorelTracy Magazine - Jeudi, 29 février 2024

Jeudi 15 Décembre, 2022

Véhicules de déneigement qui ne passent pas sur le pont Turcotte

Le député Émond fait appel à la patience et la compréhension de la population


(Stéphane Martin, 15 décembre 2022) – Le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, affirme qu’une solution est sur la table dans le dossier du pont Turcotte où le ministère des Transports du Québec (MTQ) semble multiplier les idées les plus farfelues afin de limiter le tonnage des véhicules qui empruntent l’infrastructure.

On apprenait ce matin que les glissières de béton installées par le MTQ en début de semaine empêchent la machinerie des Travaux publics de la Ville d’effectuer le déneigement.
(Voir texte : https://www.soreltracy.com/les-equipements-de-deneigement-de-la-ville-ne-passent-pas/)

Amené à réagir à la nouvelle, le député de Richelieu a répondu par un laconique communiqué transmis par son attachée politique.  « Un projet de réfection majeure du pont Turcotte est présentement en planification par le Ministère, et nous ferons connaître dès que possible les dates de réalisation. M. Émond remercie la population et les usagers de la route de leur compréhension. »

Il saisit également l’occasion pour rappeler que les mesures mises en place par le MTQ sont en partie attribuables au non-respect des conducteurs de véhicules lourds.  « Les approches restrictives à l’entrée du pont Turcotte visent à restreindre la circulation sur la structure, aux seuls véhicules autorisés (véhicules de promenade sans remorque). Le respect de cette restriction est essentiel à la préservation de l’intégrité de la structure en raison du haut taux de délinquance observé par le passage de véhicules lourds et afin de limiter la progression des dommages sur la structure. »

Publicité

Publicité