SorelTracy Magazine - Mercredi, 17 juillet 2024

Dimanche 3 Décembre, 2023

Fêtes de fin d’année au centre-ville : la Chambre de commerce prend le flambeau

SOREL-TRACY (STM) – La Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy comblera le vide laissé pour « défoncer » l’année 2024 au centre-ville en prenant la relève du Groupe GIB qui avait renoncé en novembre à organiser une telle activité.

« La communauté des gens d’affaires veut offrir une fête du Nouvel An aux citoyens de Sorel-Tracy et la MRC Pierre-de-Saurel », mentionne le directeur de la chambre, Luc Martel.  « On est plusieurs à avoir trouvé ça dommage. On aimait ça se réunir pour festoyer, pour célébrer nos bons coups ou oublier les mauvais et repartir l’année positivement »

« Ce n’est pas comme si on n’avait pas des affaires à fêter. La fin des travaux arrive dans le centre-ville, on est en train de reconnecter avec notre industrie navale et on a plein de beaux projets qui s’en viennent. Sorel-Tracy est sur la carte de manière positive », poursuit M. Martel.

Patrick Péloquin, Luc Martel et Simon Deschênes

La programmation de cette soirée du passage à la nouvelle année n’est pas encore établie.  Toutefois, un DJ est sur le point d’être trouvé pour lancer les festivités de 21 heures à 22 heures 30 pour lancer la soirée.  Des feux d’artifice sont aussi espérés pour souligner le passage de la nouvelle année à minuit.  

« Pour nous apporter au traditionnel décompte, on vous présentera le spectacle d’Alain François et ses musiciens. C’est un artiste violoniste et auteur-compositeur et interprète qui parcourt le Québec jusqu’à l’international », ajoute Simon Deschênes de Gestion Événementielle Deschênes.  Sur le site se trouveront des foyers extérieurs et du chocolat chaud.  « On attend encore certains montants d’argent et détails avec des partenaires pour bonifier la fête », ajoute M. Deschênes.

« Pour la Ville de Sorel-Tracy, on est très heureux de cette annonce. Pour nous, c’est important », mentionne le maire, Patrick Péloquin.  « On maintient l’argent prévu au budget, soit une enveloppe totale de 25 000 $ mais qui est modulée en fonction du budget de l’événement et des subventions », souligne le maire qui se dit heureux que ce soient les gens d’affaires qui reprennent l’activité. Des entreprises ont déjà confirmé des contributions et la chambre souhaite que d’autres partenaires s’y ajoutent.

« On a un budget total de 32 000 $. Si on dépasse ce montant, on va augmenter les activités et mettre plus d’action. Ce n’est pas notre mandat premier d’organiser des fêtes du Nouvel An mais c’était impossible pour nous et nos membres qui ne se passent rien », conclut M. Martel.

En novembre, le Groupe GIB avait indiqué qu’avec les changements apportés à la nouvelle politique pour les organismes au but non lucratif, l’organisme ne retrouvait plus les montants nécessaires pour couvrir les dépenses malgré les commanditaires.


Lire : 
Le Groupe GIB n’organisera pas le Party du Réveillon cette année

 

Publicité

Publicité