SorelTracy Magazine - Lundi, 15 avril 2024

Mercredi 8 novembre, 2023

Le Groupe GIB n’organisera pas le Party du Réveillon cette année

Photo d’archives STM

(Stéphane Martin, 8 novembre 2023) – N’ayant pas reçu la même enveloppe budgétaire que l’an dernier de la Ville de Sorel-Tracy, le Groupe GIB renonce à organiser le Party du Réveillon au centre-ville cette année.

« L’an dernier, on recevait une demande du conseil municipal afin d’organiser un événement pour célébrer la nouvelle année en ramenant les festivités au centre-ville.  Un budget de 25 000$ nous avait alors été accordé.  Or, les choses ont changé cette année avec une nouvelle politique pour les OBNL.  La Ville accorde maintenant un montant maximal jusqu’à concurrence de 30% du budget total de l’événement. Ce qui fait qu’on ne se retrouve pas avec le montant nécessaire pour couvrir toutes les dépenses malgré les commanditaires que nous avons derrière nous », explique le président-directeur général du Groupe GIB, Jean-Pierre Groulx.

Jean-Pierre Groulx

Ce dernier considère que pour organiser une fête digne de ce nom, un budget de 35 000$ est nécessaire.  « C’est ça que ça coûte. L’année dernière on a eu 25 000$ de la Ville et 10 000$ en commandites. Cette année, les nouvelles règles de la Ville nous auraient donné, dans le scénario plus optimiste, un montant de 10 500$. C’est loin de couvrir toutes les dépenses, c’est à peine le prix des feux d’artifice. On n’a pas encore de scène, pas de sonorisation, pas d’artiste, on n’a pas payé notre personnel, on n’a rien du tout avec ce montant. »

C’est ainsi que le conseil d’administration du Groupe GIB a pris la décision de ne pas aller de l’avant cette année avec le Party du Réveillon. « La décision est prise de mettre notre énergie ailleurs et l’on ne reviendra pas en arrière. Est-ce qu’il y a eu un manque de communication entre le Service des loisirs et le conseil municipal ? Est-ce que la nouvelle règle concernant les OBNL met des bâtons dans les roues pour l’organisation d’événements ? Est-ce une bonne chose de mettre tous les OBNL sur le même palier ? Je n’ai pas de réponse à toutes ces questions. De notre côté, nos demandes sont toujours bien formulées. On va se dire que ce n’est que partie remise, mais pas pour cette année », mentionne Jean-Pierre Groulx.

Du côté de la Ville, on ignore toujours si une fête de fin d’année se dessine à l’horizon. « Pour le moment, la Ville de Sorel-Tracy n’a reçu aucune proposition d’activité de la part d’organismes pour cette occasion », mentionne la cheffe de division du Service des communications, Maude Péloquin.

Publicité

Publicité