SorelTracy Magazine - Vendredi, 23 février 2024

Mercredi 16 août, 2023

IRM à l’Hôtel-Dieu de Sorel

Acheter l’appareil prévu initialement aurait été irresponsable selon les décideurs

Photo d’archives

(Stéphane Martin, 16 août 2023) – Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est (CISSSME) a accepté de commenter davantage sur la décision de retourner en appel d’offres pour l’installation d’un équipement d’imagerie par résonance magnétique (IRM) à l’Hôtel-Dieu de Sorel. La décision retarde de plus d’un an l’arrivée du service dans la région soreloise.

Rappelons que l’on apprenait récemment que l’appareil convoité au départ du projet est loin de satisfaire aux exigences des spécialistes de la santé offrant, entre autres, une piètre qualité d’image rendant difficile les diagnostiques aux patients. (Voir texte : https://www.soreltracy.com/lappareil-convoite-au-depart-netait-pas-a-la-hauteur-des-attentes/ )

Si l’on nous confirme que l’appareil prévu initialement ne répond pas aux attentes des spécialistes, on refuse toutefois de donner plus de détails puisque les parties sont liées par contrat.  « Nous comprenons tout à fait la déception de la population. Nous aurions souhaité que le nouvel appareil soit mis en fonction cette année, mais nous nous devons d’assurer une acquisition responsable. Suite à des préoccupations cliniques soulevées par des pairs, nous avons décidé de participer à un nouvel appel d’offres afin de nous assurer de bien répondre aux besoins cliniques de la population. Nos obligations contractuelles ne nous permettent cependant pas d’entrer dans les détails. Nous tenons à rassurer la population, les services d’imagerie par résonance magnétique continuent d’être assurés dans les autres installations sur notre territoire entre temps », explique le directeur adjoint des services diagnostiques, Martin Cyr, qui pilote le projet avec l’équipe médicale en place.

Martin Cyr – Photo Linkedin

On nous confirme également que des travaux supplémentaires à ceux déjà effectués risquent de devenir nécessaires selon le type de nouvel appareil retenu. On ignore cependant la somme d’argent que cela pourrait ajouter à la facture.  « Des travaux pourraient effectivement s’avérer nécessaires selon l’appareil sélectionné. Nous serons en mesure de valider le tout une fois l’appareil confirmé. Les délais communiqués la semaine dernière prennent en considération ces travaux potentiels », ajoute Monsieur Cyr.

Il est possible d’apprendre que des solutions ont été envisagées, mais non retenues afin offrir le plus rapidement possible le service promis à la population soreloise. « Nous avons évalué la possibilité de recourir à un appareil mobile dans l’intervalle, mais nous sommes venus à la conclusion clinique que la qualité de l’offre de service actuelle est préférable pour la population. Les services continueront donc d’être dispensés auprès de nos partenaires sur notre territoire », mentionne en terminant Martin Cyr.

Réaction politique de Jean-Bernard Émond

Interpellé sur le sujet, le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, se désole du retard que prend le dossier même s’il s’agit, selon lui, d’un mal nécessaire. « Bien qu’il soit décevant que certains délais fassent en sorte de retarder la mise en opération, je pense qu’il est important que nous puissions acquérir un appareil performant et de haute technologie qui va répondre aux besoins des spécialistes et des patients. Il aurait été irresponsable d’aller de l’avant avec un appareil qui s’est avéré problématique dans d’autres établissements. »

Jean-Bernard Émond

Il profite de l’occasion pour rappeler la bataille qu’il a livrée en 2020 afin que la région de Sorel-Tracy puisse bénéficier d’un appareil d’IRM.  « Il était très important pour moi que notre hôpital Hôtel-Dieu soit doté d’un appareil IRM. C’était attendu par les patients de la région et réclamé par le personnel médical. C’est pourquoi je me suis impliqué avec vigueur dès le début afin que l’appareil qui était destiné à Longueuil soit plutôt installé à Sorel-Tracy. C’est une belle victoire, le tout au bénéfice des citoyens et citoyennes de notre région », de conclure Monsieur Émond.

Publicité

Publicité