SorelTracy Magazine - Mercredi, 28 février 2024

Mardi 15 août, 2023

Retard dans l’installation de l’IRM à l’Hôtel-Dieu de Sorel

L’appareil convoité au départ n’était pas à la hauteur des attentes

Photo d’archives

(Stéphane Martin, 15 août 2023) – Du retard est maintenant à prévoir dans la livraison de l’appareil d’imagerie par résonance magnétique (IRM) à l’Hôtel-Dieu de Sorel. Le service qui aurait dû être offert à la population en 2023 ne verra pas le jour avant, au minimum, l’été 2024.

Selon les informations du SorelTracy Magazine, l’appareil convoité au départ du projet est loin de satisfaire aux exigences des spécialistes de la santé.  Installé dans d’autres hôpitaux de la province, l’équipement ne fournirait pas la qualité d’image promise et nécessiterait de nombreuses réparations sur une base régulière.  Certains spécialistes qui ont opéré l’appareil ont même confié être dans l’impossibilité de poser un diagnostic aux patients tellement la qualité d’image laisse à désirer.

Voilà pourquoi les dirigeants de l’Hôtel-Dieu de Sorel auraient choisi de retourner en processus d’achat afin de dénicher un nouvel équipement qui répond entièrement aux normes.  Une publicité parue la semaine dernière dans le journal Les 2 Rives faisait état du dossier.

« Les travaux d’aménagement sont terminés. À la suite d’une discussion avec le CISSS de la Montérégie-Est (CISSSME), la livraison de l’appareil IRM à l’Hôtel-Dieu de Sorel est malheureusement retardée. Un nouveau processus d’achat doit avoir lieu afin de déterminer l’équipement à acquérir. Nous sommes conscients que ce retard est très décevant, mais on doit s’assurer d’avoir un appareil qui répond entièrement aux normes de qualités d’imagerie diagnostique pour le bien-être de la population. Le CISSSME participera au prochain appel d’offres en préparation par le Centre d’acquisitions gouvernementales. Le nouveau fournisseur sera connu dans les prochains mois. La livraison du nouvel appareil d’IRM devrait se faire à l’été 2024, avec une mise en service dans les mois suivants. Entre-temps, les services d’IRM seront assurés par les hôpitaux à proximité de notre région », explique ton dans cette publication payée conjointement par la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel et le CISSSME.

Toujours selon nos informations, le fait de choisir un nouvel appareil d’IRM pourrait avoir une incidence sur les travaux d’aménagement réalisés jusqu’à maintenant à l’Hôtel-Dieu de Sorel. Le nouvel équipement qui sera retenu pourrait différer de celui des plans initiaux.  Cela pourrait nécessiter, entre autres, l’ouverture de certains murs et planchers afin de revoir le câblage électrique à relier à l’appareil.

Au moment d’écrire ces lignes, nous attendons des réponses à nos questions de la part des dirigeants du CISSSME.  On nous a cependant promis de retourner notre appel.  Il en va de même avec le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond.

Publicité

Publicité