SorelTracy Magazine - Mardi, 27 septembre 2022

Lundi 5 septembre, 2022

Lettre Ouverte

Yves Fortin a préparé des questions pour les candidats aux prochaines élections

Yves Fortin

L’ancien directeur général du CLD du Bas-Richelieu et ex coordonnateur de l’Agenda 21 de Sorel-Tracy, M. Yves Fortin, aujourd’hui à la retraite, tente depuis un certain nombre d’années d’éveiller les consciences des citoyens de la région sur les changements climatiques. Il vient de faire parvenir une lettre au STM, qui interpelle les candidats aux prochaines élections à répondre à des questions qu’il a soigneusement préparées, sur les changements climatiques. Voici le contenu de sa lettre.

S’il existait encore des sceptiques, les derniers mois auront certainement fini par les «ébranler».

Les changements climatiques ne sont pas une création du St-Esprit. Nous n’y sommes pas préparés et ceux-ci ont déjà des conséquences dramatiques pour des millions de personnes. Nous avons payé le gros prix pour notre impréparation à la pandémie et nous devrions en tirer quelques leçons. D’où la pertinence de s’interroger sur ce que nos dirigeants ont fait ou feront pour les autres crises annoncées.

Jouer à l’autruche face aux catastrophes qui ont débutées et auxquelles nous ne pouvons échapper n’est pas tolérable alors que vous nous demandez de vous faire confiance pour gérer «le devenir de la région et de la province ». Comme le disait Albert Einstein : “ La folie, c’est de faire tout le temps la même chose et de s’attendre à un résultat différent! ». Être éthique et responsable, c’est rejeter le «Business as usual». La dérive climatique va s’accélérer, chambarder notre quotidien et nos vies comme la pandémie mais en bien pire. Allons-nous nous préparer à « gérer l’inévitable » ou attendre que le ciel nous tombe sur la tête comme en Europe?

Tout d’abord, quelques faits avérés s’imposent.

Depuis plus de 150 ans, on constate:

• Une augmentation sans équivalence dans l’histoire de notre niveau de vie matériel (PIB);

• Que cela correspond à une augmentation de notre consommation d’énergie (constitué à plus de 80% d’énergie fossile, source de GES);

• Que malgré la tenue du 1er sommet international sur les changements climatiques (COP) tenu à Berlin en 1995, les GES n’ont pas diminué d’un gramme;

• Que les énergies dites renouvelables ne se substituent pas aux fossiles. Elles s’additionnent;

• Qu’il y a une relation directe entre augmentation de la production / consommation (PIB) et les dérèglements climatiques.

• Que lutter et s’adapter aux changements climatiques de façon conséquente, c’est remettre en question une croissance sans fin du PIB?

• Que nos gouvernements québécois et canadiens, malgré leurs belles promesses, n’ont jamais atteint leurs objectifs de réduction des GES à ce jour et continuent à prôner la croissance;

Questions aux candidat.e.s

Tout d’abord, croyez-vous personnellement que les conséquences catastrophiques des changements climatiques, sur les plus démunis en particulier, imposent que cet enjeu soit le fondement de toute prise de décision de votre Parti et du gouvernement quel qu’il soit?

Deuxièmement, acceptez-vous le monde nouveau qui se déploie sous nos yeux va également affecter le Québec comme le reste du monde et êtes-vous prêt à agir en conséquence pour le bien commun?

Troisièmement, avez-vous un message, un engagement personnel que vous comptez prendre auprès de la population de la circonscription concernant les changements climatiques?

Quatrièmement, quelles actions comptez-vous prendre dans votre Parti et auprès du gouvernement pour que celui-ci adopte un véritable Plan d’adaptation aux changements climatiques ambitieux, avec du mordant sachant que l’inadaptation au changement climatique est déjà très lourde de conséquences?

Cinquièmement, oserez-vous aborder ces enjeux pendant la campagne de votre propre point de vue ou seulement rebâcher le discours des «faiseurs d’images»?

Des changements à notre mode de vie vont s’imposer que l’on aime ou pas. Question d’éthique, dites-nous! Êtes-vous un.e candidat.e d’un passé révolu ou d’un avenir à inventer?

Yves Fortin
Ex DG du CLD du Bas-Richelieu
Ex coordonnateur de l’Agenda 21 de Sorel-Tracy

Publicité

Publicité