SorelTracy Magazine - Mardi, 17 mai 2022

Samedi 19 février, 2022

Victoire en prolongation des Éperviers

(Kevin Lusignan) –  Les Éperviers étaient de retour sur la glace vendredi soir à Sorel-Tracy. La troupe de Christian Deschênes l’a emporté en prolongation après avoir vu les Marquis revenir dans le match à deux reprises. Olivier Caouette est venu jouer les héros en prolongation en marquant sur un tir de loin en entrant dans le territoire des visiteurs.

Au premier vingt, Olivier Hinse est venu donner les devants aux Éperviers en marquant à la huitième minute. Moins d’une minute plus tard, Étienne Brodeur a doublé l’avance des siens en marquant sur une passe parfaite de Dany Potvin. Voulant secouer sa troupe, Chris Cloutier a ensuite engagé le combat avec Gaby Roch. L’homme-fort des Éperviers fut celui qui a donné les meilleurs coups.

Un peu avant la rencontre, les Éperviers avaient signé un nouveau défenseur, Guillaume Beaudoin, l’ancien capitaine de l’Armada de Blainville-Boisbriand LHJMQ. Natif de Bécancour, Beaudoin, âgé de 26 ans, fait 6 pieds, 185 livres et après avoir joué 3 saisons universitaires à Trois-Rivières, il a joué 21 matchs avec les Lions de L’ECHL.

Alors que la période tire à sa fin, les Marquis se sont inscrits au pointage en avantage numérique. Danick Malouin a surpris Marc-Antoine Gélinas sur un tir du point d’appui avec 31 secondes à faire à la période. Alors que le tableau indicateur indiquait 4 secondes à jouer, une mise en jeu est prise à la droite de Gélinas, la rondelle a abouti sur le bâton de Gabriel Verpaelst et ce dernier a battu Gélinas pour créer l’égalité alors qu’il restait quelques millièmes de seconde à la période. Après 20 minutes de jeu, c’est toujours l’impasse 2-2.

Le second vingt est à peine entamé, lorsque Antoine Waked en profite pour s’échapper, ce dernier vient ensuite glisser la rondelle entre les jambières du gardien Loïc Lacasse. En mi-période, Olivier Hinse en rajoute, le centre des Éperviers a tout le temps voulu pour décocher un tir des poignets qui a battu le gardien des Marquis. Comme au premier vingt, après le but de Hinse, Brodeur est venu son second de la soirée en déviant le tir des poignets de Mathieu Dumas.

Danick Malouin décide d’engager le combat face à David Lacroix lors de la remise en jeu, un excellent combat entre les deux joueurs. Lacroix venant même saluer son opposant après le combat. Lors d’un double désavantage numérique, Gélinas ne vient réaliser pas moins de cinq arrêt spectaculaires consécutifs afin de garder son équipe dans le match. Les Éperviers ont rentré au vestiaire avec une avance de trois buts.

La troisième période est toutefois l’affaire des Marquis, Christian Ouellet en a profité pour réduire l’écart en mi-période, Danick Malouin viendra inscrire son second de la soirée avec moi de quatre minutes à jouer. En fin de période, alors que Loïc Lacasse est au banc au profit d’un sixième attaquant, Francis Verreault-Paul vient créer l’égalité. La période s’est terminée avec un pointage de 5-5 et la prolongation fut nécessaire.

Alors qu’il y a à peine une minute d’écouler à la prolongation, Olivier Caouette effectue un tir en entrant dans le territoire des Marquis. Le tir est venu surprendre Loïc Lacasse et donne du même coup la victoire aux Éperviers.

Les avantages numériques : Sorel-Tracy 0/1, Jonquière 1/5
Les tirs : Sorel-Tracy 33 (15-8-8-2), Jonquière 32 (10-12-10-0)

Les trois étoiles
⭐ Olivier Hinse Sor (2 buts et 1 passe)
⭐⭐ Olivier Caouette Sor (1 but)
⭐⭐⭐ Danick Malouin Jon (2 buts)

À droite, la première étoile Olivier Hinse

Sur une séquence de jeu en 3e, le gardien Marc-Antoine Gélinas a réalisé 5 arrêts consécutifs face aux attaques des Marquis.

Publicité

Publicité