SorelTracy Magazine - Vendredi, 30 septembre 2022

Mercredi 7 septembre, 2022

Régates internationales de Sorel-Tracy :

Une première édition concluante

(Stéphane Martin, 7 septembre 2022) – Alors que samedi a apporté son lot de déceptions avec l’annulation des compétitions en raison des vagues sur le fleuve, la journée de dimanche en a mis plein la vue aux spectateurs qui assistaient à la première édition des Régates internationales de Sorel-Tracy.

« En même temps que les Régates, il y avait le fameux rassemblement de la baie de l’île de Grâce. Il y a beaucoup de gens qui s’en allaient là et ça a créé beaucoup de vagues à l’embouchure de la Richelieu et dans la voie maritime du fleuve. Il a fallu interrompe les courses vers 14h30, car c’était dangereux pour les pilotes. On a tenu des qualifications réduites le dimanche matin pour passer aux finales en après-midi » explique entre deux appels le président-directeur général du Groupe GIB, Jean-Pierre Groulx.

Ce dernier est conscient que cette première édition en était une de rodage et que l’équipe aura la chance de se reprendre puisqu’un contrat de 3 saisons a été signé avec l’Association d’Hydroplanes Racing League.  « On a amené à Sorel-Tracy un nouvel événement sportif qui sort de l’ordinaire. Toutes les équipes, tous les pilotes veulent revenir. Ils ont été reçus en rois et ils ont trouvé le site impeccable. Il y a place à l’amélioration, on a trébuché à quelques endroits, mais les oublis que l’on a faits dans cette première année, on ne les fera pas l’an prochain. On est en continuelle amélioration. »

Même si les chiffres officiels seront connus dans les prochains jours, le président-directeur général estime qu’environ 4 000 personnes ont fréquenté quotidiennement le site lors de ces deux jours de compétitions.  « C’est très bon pour l’économie de la région. Dans un événement culturel comme le Gib Fest, il y a environ 10% des festivaliers qui proviennent de l’extérieur. Toujours selon nos statistiques, c’est environ 50% des participants qui provenaient de l’extérieur lors des Régates du weekend dernier. C’est de l’argent neuf partout. J’ai des restaurateurs qui ont prolongé leurs heures d’ouverture, des stations-service qui m’ont appelé pour nous remercier. Il n’y avait plus de chambre de disponible dans les sites d’hébergement de la région. Je suis emballé de cette première expérience. Sans prétention, c’est de toute beauté ce que l’on a réalisé », de conclure Monsieur Groulx.

Publicité

Publicité