SorelTracy Magazine - Dimanche, 3 mars 2024

Mercredi 28 septembre, 2022

Une oeuvre collective interrégionale simultanée dans plus de 15 régions au Québec : sensibiliser les candidat.e.s à l’itinérance


(Sorel-Tracy), le 27 septembre 2022 – La Table de consertation en itinérance Pierre-De Saurel a posé sur les murs de La Porte du Passant un collage s’intitulant Les Oublié.e.s au 80 rue Phipps, Sorel-Tracy, QC, J3P 4B7 visant à envoyer un message aux partis politiques : il est important de ne pas oublier les personnes en situation d’itinérance ou à risque de l’être. Tous les membres du Réseau SOLIDARITÉ Itinérance du Québec participent simultanément à cette action symbolique dans plus de 15 régions au Québec. Ces collages solidaires revêtent les murs d’espaces publics fréquentés par les personnes en situation d’itinérance.

Ne les oubliez pas

Cette action s’inscrit dans le cadre de la campagne Ne les oubliez pas créée par le RSIQ à l’occasion des élections provinciales 2022 afin de faire la promotion des revendications pour prévenir et réduire l’itinérance au Québec. Dans un contexte où le phénomène du ‘’pas dans ma cour’’ prend du terrain, où les investissements sont insuffisants en logement social, où il est difficile d’accéder aux soins de santé pour les personnes en situation d’itinérance et où les organismes qui leur viennent en aide sont sous-financés, ces personnes ont besoin que l’on pense à elles au moment de voter nos lois et d’élaborer nos programmes sociaux. Plusieurs actions ont lieu: présences à des manifestations, action symbolique, campagne de communications sur les médias sociaux.

Un artiste engagé

L’idéation de cette campagne est créée en collaboration avec l’artiste Wartin Pantois qui pour l’occasion a conçu l’oeuvre Les Oublié.e.s. Celle-ci sera mise de l’avant dans les différentes actions proposées.

Le Réseau SOLIDARITÉ Itinérance du Québec a été créé en 1998 et consiste en un regroupement de seize concertations régionales de lutte à l’itinérance et une dizaine de membres associés, totalisant plus de 300 organismes à travers le Québec qui visent entre autres à améliorer les conditions de vie des personnes en situation d’itinérance ou à risque de l’être.

Publicité

Publicité