SorelTracy Magazine - Jeudi, 20 juin 2024

Vendredi 9 février, 2024

Une mauvaise 2e période pour les Éperviers

But de Joël Caron

(Jean Doyon) – Une mauvaise 2e période pour les Éperviers hier soir au Colisée de Laval, a permis aux Pétroliers de faire subir un cuisant revers aux Sorelois par la marque de 7 à 3. Les joueurs des Hawks sont sortis fort en début de match, près d’une dizaine de minutes, mais par la suite, ils sont effondrés. L’intimidation a également joué un rôle important dans la victoire des Pétroliers.

Un total de 40 lancers ont été dirigés sur le gardien des Éperviers Marc-Antoine Gélinas, qui a été d’office pendant les deux premières périodes, tandis que Philippe Desrosiers est venu en relève en 3e. De son côté, Carmine-Anthony Pagliarulo, le gardien de Laval, a stoppé 31 rondelles.

1er but pour André Bouvet-Morrissette

Les Éperviers ont ouvert le pointage avec le premier d’André Bouvet-Morissette sur un jeu de puissance sur des passes de Paquin-Boudreau et Bilodeau, mais les Pétroliers ont répliqué avec 5 buts de suite. Joël Caron (13e) (Sauvé, Joannette), Zack Zorn (7) (Léveillé, Desrosiers), Dominic Talbot-Tassi (2e) (Hamelin, Caron), Alexandre Carrier (2e) (Larose, Zorn) et Raphaël Bussières (4e) (Talbot-Tassi), ce qui nous ramenait à 15:33 en fin de 2e période et un score de 5 à 1.

À 19:47, sur un autre jeu de puissance, Gabriel Bilodeau marquait son 3e sur des passes de Paquin-Boudreau et Hinse, pour faire 5 à 2. La pente n’était pas si abrupte à remonter.

Mais, même avec Desrosiers dans le filet, les Pétroliers ont donné le coup de grâce avec deux buts lors de jeux de puissance, ceux de Danick Paquette (5e) (Léveillé, Sauvé) et Kevin Gadoury (5e) (Paquette, Desrosiers) pour faire 7 à 2. Jeffrey Durocher donnait un soubresaut aux Éperviers à 16:04 en 3e période avec son 6e sur des passes de Émile Villiard et Antoine Waked.

Le combat de la soirée a certainement été celui de Gaby Roch face à Brett Galant

Par contre, il faut avouer que les joueurs des Éperviers n’ont pas fuit devant l’intimidante adversité de leurs adversaires, au contraire plusieurs joueurs des Éperviers ont face à la musique, même si ce n’est pas nécessairement leur rôle.

Parmi les nombreux combats de la soirée, mentionnons Gaby Roch qui y est allée contre le nouveau venu Brett Galant, et je peux vous dire que ça cognait très dur, Dannick Malouin a combattu deux fois, en premier contre Raphaël Bussières et la 2e fois contre Alexandre Carrier, Émile Villiard contre Zack Zorn et encore une autre fois entre ces deux joueurs, Guillaume Beaudoin contre Brendan Hamelin.

Un moment inquiétant est survenu en première période alors que le vétéran défenseur Matthew Medley a reçu une rondelle directement sur la tempe en tentant de faire dévier un tir de Émile Villiard. Medley est resté sur la patinoire un bon moment, mais il est revenu en 2e période. Plus de peur que de dégât finalement.

Prochain match, samedi soir 19h30 contre les Marquis de Jonquière

Publicité

Publicité