SorelTracy Magazine - Samedi, 4 Décembre 2021

Mercredi 27 octobre, 2021

Réintégration de Marc Vigneault dans ses fonctions

Une facture de plus de 185 000$ pour les payeurs de taxes

(Stéphane Martin, 27 octobre 2021) – La fin de la bataille judiciaire opposant Marc Vignault et la Commission scolaire de Sorel-Tracy [maintenant le Centre de services scolaire de Sorel-Tracy] laisse une facture à payer de plus de 185 000$ aux contribuables. C’est ce qu’une demande d’accès à l’information effectuée par le SorelTracy Magazine a permis de connaître.

Rappelons qu’au début du mois d’octobre, le Centre de services scolaire de Sorel-Tracy n’obtenait pas gain de cause dans les démarches entreprises visant à contester la décision rendue par le Tribunal administratif du travail le 19 mai 2020.  Cette décision annulait le congédiement imposé le 29 novembre 2016 et ordonnait à la Commission scolaire de Sorel-Tracy de réintégrer Marc Vigneault dans son emploi avec tous les droits et privilèges dans les 30 jours de la présente décision.
(Voir texte: https://www.soreltracy.com/2020/mai/21m.html )

La demande d’accès à l’information datée du 6 octobre dernier nous apprendra que « tous les frais (incluant les frais d’avocats) déboursés par la Commission scolaire de Sorel-Tracy dans le dossier l’opposant à M. Marc Vigneault, ex-directeur des Services des ressources humaines s’élèvent à 185 275,05$ » pour cette bataille juridique qui aura duré plus de 1 800 jours.

Une embauche inutile

De plus, nous apprenons que le remplaçant de Marc Vigneault comme directeur des ressources humaines ne sera pas resté longtemps en poste. Le 16 septembre dernier, le Centre de services scolaire de Sorel-Tracy procédait à la nomination de Jonathan Charbonneau à titre de direction du service.

Cette nomination « ne tient plus, compte tenu qu’il ne peut y avoir qu’un seul directeur de ce service au sein du Centre de services scolaire de Sorel-Tracy, soit M. Marc Vigneault, le tout conformément au jugement de la Cour supérieure », peut-on lire dans la correspondance signée par la directrice des Services du secrétariat général et des communications du Centre de services scolaire de Sorel-Tracy, Laurence Cournoyer, avocate.

De son côté, le principal intéressé a refusé de commenter le dossier sous les conseils de son avocat.

Publicité

Publicité