SorelTracy Magazine - Samedi, 4 Décembre 2021

Mercredi 27 octobre, 2021

Une Cérémonie de remise des diplômes sous le signe de l’émotion au Cégep de Sorel-Tracy!

SOREL-TRACY, le 26 octobre 2021. – Près de 200 diplômés ont franchi les portes du Cégep de Sorel-Tracy ce samedi 23 octobre afin de recevoir leur diplôme tant mérité lors d’une cérémonie tenue en leur honneur. Malgré les limitations engendrées par la COVID-19, l’événement était webdiffusé en direct, permettant ainsi aux parents et amis d’être virtuellement présents et de voir chacun des leurs, monter sur scène pour y recevoir l’ultime honneur, leur diplôme.

« Aujourd’hui, la persévérance et la détermination que vous avez manifestées au cours des dernières années prennent tous leurs sens, surtout dans le contexte actuel, et sont enfin couronnées par l’obtention de votre diplôme d’études supérieures », mentionne fièrement la directrice générale et des affaires corporatives, madame Stéphanie Desmarais, dans son discours d’ouverture.

Le décorum a pris place, mais l’émotion était palpable. Dans l’assistance, on comptait des finissants issus de la formation régulière et de la formation continue qui, à tour de rôle, furent accueillis sur la scène par la directrice générale et des affaires corporatives et la directrice des études par intérim, madame Chantal St-Louis. Les coordonnateurs des programmes respectifs eurent ensuite l’honneur d’officialiser le passage de leurs étudiants vers le statut officiel de diplômés.

Comme le veut la tradition, cette cérémonie fut aussi l’occasion de célébrer la réussite particulière de certaines étudiantes. Tout d’abord, les résultats exceptionnels de Ludovique Bender furent soulignés. Finissante en Sciences de la nature, elle a remporté la prestigieuse Médaille académique du gouverneur général du Canada grâce à sa Cote R de 36,7000 représentant les meilleurs résultats dans un programme de DEC parmi la promotion 2020.

Par la suite, une autre mention prestigieuse fut remise, soit la Médaille du Lieutenant-gouverneur pour la jeunesse. Jade Camirand (finissante en Sciences humaines) et Deka Ibrahim (finissante en Sciences de la nature) furent donc invitées à monter sur scène afin de recevoir ce prix, gage de leur réussite scolaire et de leurs engagements personnels, sociaux et communautaires.

En contexte de pandémie, l’engagement de Jade Camirand et de Deka Ibrahim a surpassé la simple implication. D’abord coordonnatrice aux affaires politiques et à l’information, ensuite vice-présidente et finalement présidente de l’AGEECST, Jade a synchronisé toutes les opérations de l’association de manière efficace et ordonnée, tout en mettant à profit ses collègues de l’exécutif. Elle s’est assuré de la présence et de l’influence de l’AGEECST à différentes commissions et a tout mis en place afin de favoriser le sentiment d’appartenance des étudiants malgré des études à distance.

Quant à Deka, elle a été également membre de l’exécutif de l’AGEECST au cours des deux dernières années, membre du CA du Magasin du Monde et membre du Collectif 21. De surcroît, elle a donné de son temps au Centre d’action bénévole du Bas-Richelieu, depuis le début de la pandémie. En décembre dernier, Deka a été la fière représentante du Cégep de www.cegepst.qc.ca Sorel-Tracy et de tous les campus équitables canadiens lors d’une table de discussions tenue dans le cadre d’une conférence européenne sur le commerce équitable.

Katia Bissonnette

Finalement, la tradition veut également que la direction du Collège honore l’un de ses anciens étudiants qui s’est démarqué dans son parcours professionnel en lui remettant le Mérite honorifique. L’honneur a été décerné cette année à madame Katia Bissonnette, diplômée de la cohorte de 2010 en Sciences humaines. Katia a fait un retour aux études collégiales avec un parcours que l’on pourrait qualifier de sinueux au cours duquel elle a connu trois abandons avec échecs. Déterminée à réussir son DEC, elle a poursuivi son cheminement scolaire à l’université en commençant un baccalauréat en psychologie.

Sur une période d’environ 10 ans, elle est passée de décrocheuse à docteure en psychologie. Madame Bissonnette avait non seulement décroché de l’école, mais aussi de la société, elle était sans domicile fixe, avec tous les facteurs de vulnérabilité que cela comprend. Appelée à prendre la parole après une présentation de la directrice générale, elle fut ovationnée par la foule et l’émotion s’est emparée de la salle.

« Merci pour cette reconnaissance! Ceux qui me connaissent savent à quel point j’en ai manqué pendant une longue période de ma vie […] Il y avait peu de chances que je m’en sorte, que je sois ici pour vous parler aujourd’hui. Mais je suis ici pour vous dire que ce n’est pas parce qu’on est différent, qu’on a des problèmes de santé mentale, de drogue, d’alcool qu’on ne vaut rien. Cette différence peut devenir un levier pour aller plus loin. » Madame Bissonnette a dû s’accrocher à ses études, précisant que c’était la seule chose qu’elle avait. Elle terminera son discours en félicitant les diplômés et en ajoutant : « Les plus grandes réussites sont intérieures ».

Enfin, la directrice des études par intérim, madame Chantal St-Louis proclamera officiellement le traditionnel lancer des chapeaux sous une pluie de confettis. Le Cégep de Sorel-Tracy, fier de ses diplômés, leur souhaite un futur rempli de succès et remercie tous ses partenaires pour la tenue de cet événement grandiose.

Source : Mélanie Lavallée, Cégep de Sorel-Tracy

Publicité

Publicité