SorelTracy Magazine - Vendredi, 1 juillet 2022

Jeudi 2 juin, 2022

Une belle visibilité pour Cultivores Microferme de Saint-David

(Équipe STM, 2 juin 2022) – L’entreprise maraîchère Cultivores Microferme de Saint-David sera à l’honneur cet été au Marché Jean-Talon de Montréal dans les Kiosques de la Relève.

L’initiative des Marchés publics de Montréal propose un soutien aux jeunes entreprises agroalimentaires d’ici. Cultivores Microferme profitera donc de ce rayonnement et auront accès à un marché d’envergure tôt dans le développement de l’entreprise.

Cultivores est une microferme maraîchère qui produit une variété de fruits et légumes dans le respect de l’environnement. Sur la page Facebook de l’entreprise, on apprend que les propriétaires Stéphanie Nadeau et Marc-Olivier Gélinas, souhaitent produire une trentaine de variétés différentes dès cet été. « Des aubergines asiatiques jusqu’aux carottes multicolores, sans oublier nos melons juteux, tout le monde y trouvera son compte. Les principaux objectifs de notre projet sont d’utiliser des techniques agricoles qui prennent soin des sols, un geste gagnant pour la planète. Soigneusement sélectionner des variétés de légumes qui sont tout simplement délicieuses et qui seront la vedette de vos plats. Montrer à quoi ça ressemble le quotidien de la vie de maraîchers sur une petite ferme et y voir l’évolution en même temps que nous. »

Les propriétaires de L’entreprise maraîchère Les Cultivores, Stéphanie Nadeau et Marc-Olivier Gélinas

Les Kiosques de la Relève représentent une opportunité unique pour ces jeunes agriculteurs et transformateurs de louer un kiosque clé en main à la journée pour leur permettre de commercialiser dans les Marchés publics de Montréal. Cela répond aux besoins de ces jeunes entreprises agroalimentaires du Québec de se développer et pouvoir faire découvrir leurs produits, tout en s’adaptant à leur réalité.

L’Union des producteurs agricoles qui appuyait déjà le projet-pilote en 2021, renouvelle son partenariat avec les Marchés publics de Montréal et s’assure d’apporter une aide directe aux jeunes de la relève, en assumant 50% des frais de location.

Publicité

Publicité