SorelTracy Magazine - Lundi, 15 avril 2024

Jeudi 3 mars, 2022

Une 2e subvention en autant de semaines pour Technologies Boralife

(Stéphane Martin, 3 mars 2022) – Le gouvernement du Québec accorde une somme de 540 325 $ à Technologies Boralife inc de Sorel-Tracy. Il s’agit d’une 2e subvention en autant de semaines pour l’entreprise spécialisée dans le développement et la commercialisation d’une nouvelle technique écologique de traitement du bois.
(Voir communiqué https://www.soreltracy.com/le-gouvernement-du-canada-investit-dans-les-technologies-propres-en-soutenant-technologies-boralife/ )

Le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, a fait l’annonce jeudi d’une somme de 540 325$ accordée par le gouvernement du Québec à l’entreprise en démarrage située à Sorel-Tracy. Monsieur Émond parlait au nom des ministres des Forêts, de la Faune et des Parcs ainsi que de l’Économie.

« En plus de se démarquer par son procédé innovant, le projet de Technologies Boralife sera grandement bénéfique pour Sorel-Tracy et ses environs. En effet, l’ensemble des agents de développement économique local travaille très fort afin d’attirer des entreprises comme celle-ci sur son territoire. Je me réjouis donc que le gouvernement du Québec pose des actions de concert avec les orientations de la communauté d’affaires d’ici en vue d’assurer l’essor économique de notre région », déclare Jean-Bernard Émond.

Le président de Technologies Boralife, se réjouit du soutien du gouvernement du Québec qui confirme, selon lui, la viabilité de son projet. « Dès le départ, les experts du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs ont su déceler son potentiel, et leur opinion favorable a largement contribué à la mise en place d’assises financières essentielles à sa réalisation. L’appui d’Investissement Québec, coordonné à celui du MFFP, en facilitera la commercialisation et maximisera le rayonnement de Technologies Boralife », laisse savoir Stéphane Rompré.

Stéphane Rompré

Le traitement développé par Technologies Boralife est à base de borate de sodium. Il vise à ignifuger et à protéger le bois contre les insectes et les moisissures. Le traitement permet également de retarder une propagation d’incendie en agissant comme coupe-feu.

Ces aspects permettent d’élargir le marché chez nos voisins du sud. « Aux États-Unis, le code du bâtiment exige ce type de bois dans certains bâtiments. Il y a donc un énorme marché du côté américain pour notre produit », ajoute Monsieur Rompré.

« À titre de maire, je me réjouis une fois de plus de cette bonne nouvelle pour notre économie locale et régionale. Il faut féliciter Jean-Bernard Émond pour les représentations qu’il a faites auprès du ministre pour plaider avec enthousiasme et justesse la cause de Boralife pour cette aide financière. Merci aussi à Stéphane Rompré d’avoir fait le choix de Sorel-Tracy pour installer son entreprise », mentionne le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin.

« Par de belles nouvelles économiques [comme celle-ci], on vient mettre Sorel-Tracy et la MRC de Pierre-De Saurel de l’avant. C’est une belle carte de visite pour inviter les gens à venir s’établir et investir chez nous. C’est facile et on a déjà toutes les installations nécessaires », de conclure le préfet, Sylvain Dupuis.

Serge Péloquin, Stéphane Rompré, Jean-Bernard Émond et Sylvain Dupuis

Publicité

Publicité