SorelTracy Magazine - Jeudi, 23 mai 2024

Lundi 13 mai, 2024

Un succès pour la comédie musicale La Belle et la bête à l’école secondaire Fernand-Lefebvre

La Belle et la Bête interprété par Charlie Dutremble et Henri St-Germain. Crédit: courtoisie.

(Par Catherine Fortin) – Présentée devant une salle comble, la comédie musicale la Belle et la bête a captivé l’auditoire durant les soirées du 9 et 10 mai à l’école secondaire Fernand-Lefebvre de Sorel-Tracy.

Encore une fois, la troupe MAAD de la professeure en art dramatique Peggy Lavoie, s’est dépassée cette année pour offrir un spectacle qui conjugue toutes les formes d’art pratiquées à l’école, dont la Musique, les Arts plastiques, les Arts dramatiques et la Danse. L’adaptation de la Belle et la bête est surprenante et rafraîchissante, notamment avec sa fin humoristique et moderne.

Une partie de la troupe en action. Crédit: courtoisie.

La coordinatrice du projet Peggy Lavoie, est impressionnée par l’engouement du public fidèle au rendez-vous année après année.  « L’événement montre que notre école Fernand-Lefebvre rayonne, dit-elle. On entend tout le temps du négatif concernant les écoles secondaires de Sorel-Tracy à la télé, mais le positif n’est jamais mis de l’avant. Ma plus grande fierté est de montrer que notre école publique est vivante. Il s’y passe de belles choses, et puis, notre jeunesse est belle et capable de se mobiliser sur un projet.»

Un travail colossal

Cette comédie musicale symbolise un travail colossal. Au moins 75 jeunes ont été mobilisés sur scène, dans les coulisses et à la fabrication de costumes.  Les décors et les costumes sont impressionnants.

Ils plongent le public dans l’univers féérique de la Belle et la bête.  En quelques secondes à peine, le spectateur voit le village se transformer en une forêt dense et inquiétante où apparaît le château de la bête.  Les costumes confectionnés par l’équipe de production dirigée par Anick Courchesne et Ingrid Belley sont ravissants.  Les habits sont complétés par les coiffures phénoménales de Catherine Findlay et Renée Goulet, qui ajoutent une touche de réalisme aux personnages imaginaires.

Photo 3: L’interprétation très réussie de la chanson de Gaston. Crédit: courtoisie.

La troupe de danse de Jany Ouellette est aussi omniprésente dans le spectacle, où trois des chorégraphies ont été créées par les élèves de la concentration danse.  Les techniciens Jonathan Gaudette et Félix Brisebois ont aussi travaillé d’arrache-pied pour donner vie au spectacle.  Enfin, le travail d’équipe a été essentiel à la réussite de la comédie musicale selon la professeure et metteure en scène Peggy Lavoie.

« L’implication des jeunes a été constante et ils ont travaillé fort. Le groupe derrière la scène était comme une famille. C’était beau à voir, ajoute-t-elle, il y avait une belle entraide en coulisse, tout le monde s’encourageait. Dans des projets comme ceux-là, les élèves découvrent ce qu’ils sont capables d’accomplir.»

La pièce est le fruit des efforts des étudiants de secondaire 3 à 5 notamment les personnages principaux Charlie Dutremble (Belle), Henri St-Germain (la Bête), Guillaume René, William Maranda, Elliot Paul, Eckiel Villiard, Félixe Gauthier, Amélie Laplante, Orléane Morissette et Mélodie Lajeunesse.

Si vous désirez revoir les talents de la troupe de théâtre, notez à votre agenda la prochaine et unique représentation de La serre Concorde qui aura lieu à l’école secondaire Fernand-Lefebvre le 24 mai prochain.

Une solide interprétation de Belle par Charlie Dutremble et les choristes. Crédit: courtoisie.

Belle (Charlie Dutremble) et son père interprété par Robby Denoncourt. Crédit: courtoisie.

 

Publicité

Publicité