SorelTracy Magazine - Lundi, 24 juin 2024

Mardi 17 janvier, 2023

Un projet immobilier de plus de 400 logements autorisé avec prudence

(Stéphane Martin, 17 janvier 2023) – Un projet de construction de plus de 400 unités de logement a été accueilli favorablement par le conseil municipal de Sorel-Tracy malgré le déboisement qu’engendrera ladite construction.  C’est avec un pincement au cœur non dissimulé qu’a été lu l’accord de modification de zonage qui autorise les promoteurs à aller de l’avant dans le projet.

Olivier Picard – Photo Stéphane Martin

Le conseiller municipal du district Bourgchemin, Olivier Picard, s’est exprimé ouvertement lors de l’assemblée ordinaire de lundi dernier. Le projet immobilier de plus de 700 000 pieds carrés sera situé au bout de la rue de La Rochelle dans le quartier Tracy et prévoit la construction de 406 logements répartis dans trois édifices.

« On a souvent parlé de protection de l’environnement et des boisés. On travaille fort avec la MRC pour modifier nos règlements. Mais ce projet-là est à l’étude depuis plus d’un an à l’urbanisme. […] L’étude de circulation est positive et ne viendrait pas augmenter de façon significative le trafic. […] Ce projet est conforme à notre plan d’urbanisme et au schéma d’aménagement de la MRC qui date de 1989. […] Il y a beaucoup de mesures qui ont été prises en compte par le promoteur qui ne viendra pas saccager le terrain. […] On va quand même assister à un bon déboisement. […] Personnellement, je trouve que c’est un beau projet qui aurait dû se faire ailleurs », laisse savoir Monsieur Picard.

Le projet est encore loin de sa première pelletée de terre puisqu’il devrait être présenté en séance de consultation publique. « Cependant, aucune signature de registre ne pourrait bloquer la construction puisque le zonage permet le projet », ajoute Olivier Picard.

Le maire de Sorel-Tracy a quant à lui tenté de se faire rassurant sur l’acceptabilité sociale du présent projet tout en rappelant qu’une réglementation plus étoffée permettra au conseil municipal de rencontrer ses ambitions environnementales. « Ce projet-là est déjà conforme aux règlements qui sont en place actuellement dans la Ville de Sorel-Tracy. Il y a eu un accompagnement qui a été fait. On a un espace parc qui est plus grand que le minimum, qui nous donne un peu plus que le 10% exigé.  Ce développement se fait dans une harmonie quand même avec l’environnement. Nous sommes bien contents, mais nous allons travailler sur de meilleurs règlements d’urbanisme qui vont nous permettre de faire des projets […] avec une conscience environnementale qui ne se fera pas au gré du promoteur, mais bien par l’encadrement réglementaire de la Ville de Sorel-Tracy », de conclure Patrick Péloquin.

Publicité

Publicité