SorelTracy Magazine - Mercredi, 7 Décembre 2022

Mardi 4 octobre, 2022

Un 2e mandat pour Jean-Bernard Émond avec 56% des voix dans Richelieu

(Jean Doyon, 4 octobre 2022) – Le député de la Coalition avenir Québec (CAQ), Jean-Bernard Émond, a remporté ce soir un 2e mandat dans Richelieu, avec 56% des voix.  Ainsi la région sera à nouveau au pouvoir pour les quatre prochaines années.  Le taux de participation dans Richelieu a été de 68%, soit 2% de moins qu’en 2018.

« J’accueille les résultats avec fierté, mais avec beaucoup d’humilité. Je remercie les Électeurs de Richelieu qui ont décidé de poursuivre un autre quatre ans. Je n’ai jamais voulu prétendre à l’avance l’issue du scrutin, même si les gens me disaient que c’était gagné d’avance. C’était ma 4e campagne et je l’ai mené comme les trois autres, sur le terrain, en visitant toutes les municipalités dans Richelieu.», déclarait M.Émond.

Lors de sa campagne, M.Émond croit que d’avoir aidé à mener à terme certains dossiers dans la région a joué en sa faveur.

 « En santé, on a commencé une forme de décentralisation, un appareil de résonance magnétique qui devait s’en aller à Longueuil, on a travaillé fort pour l’amener chez nous, des rénovations d’écoles, une nouvelle école primaire à Yamaska, 14M$ pour la rénovation de l’école Bernard-Gariépy, etc… Mais dès demain, on va s’assurer que d’ici Noel, on va pouvoir remettre de l’argent dans les poches, des citoyens pour aider les personnes qui ont le plus besoin en cette période d’inflation. On va continuer la rénovation des écoles, parce que pour moi l’éducation est l’une des raisons pour laquelle je suis en politique. On a dépensé des dizaines de millions de dollars pour l’entretien de nos routes, mais il y a encore beaucoup de travail à faire dans les prochains mois. »

Le jeune candidat du Parti Québécois Gabriel Arpin, s’est dit surpris des résultats.

 « Au pourcentage des votes le PQ est quand même entre 15 et 17%, mais ça ne se reflète pas en nombre de députés, c’est ça qui est dommage.»  Il est tout de même fier de sa campagne.  « Je remercie mon équipe, on a réussi à faire une bonne campagne malgré la tendance qui se dessinait au national. Ce n’est pas les résultats à quoi on s’attendait, mais en même temps d’aller chercher 22% dans ce contexte-là, il faut être reconnaissant pour les gens qui ont voté pour nous.»

Le candidat de Québec Solidaire, David Dionne, était encore très enflammé de politique, même lors de l’entrevue « d’après-résultats ».  Il s’est dit peu surpris des résultats.  « Il y avait une tendance, faut quand même être réaliste, mais je suis là aussi pour gagner, et gagner c’est à force de travail soutenu, et c’est je que je compte faire pour les quatre prochaines années.», déclare M. Dionne qui assure qu’il veut être de retour comme candidat à la prochaine élection.

« Une circonscription comme la nôtre, qui est habitée de gens très différents, ils ont des attentes différentes envers nos gouvernements.  Dans Richelieu, c’est l’agriculture, c’est 91% de notre territoire, on vient d’un milieu rural et c’est gens-là ont été les grands oubliés de cette campagne. C’est important de régionaliser les enjeux et de travailler pour les gens d’ici.  Je l’ai dit souvent, je veux adapter ma plateforme à la réalité des gens d’ici, pas le contraire.», expliquait-il.

Elle a été le coup de coeur de bien du monde, et pour une première campagne, la jeune candidate du Parti Conservateur, Marie-Ève Dionne a su tirer son épingle du jeu avec plus de 2600 voix.   « Je ne suis pas surprise des résultats, je voyais comment ça allait et je m’attendais un peu à une victoire de M.Émond, sauf que je suis contente du travail qui a été fait. Nous sommes un jeune parti, on est sur une belle lancée et je trouve que ça, c’est une victoire en soi.»

À la question, quels ont été les sujets ou les reproches, qui revenaient le plus souvent de la part des électeurs ?

Mme Dionne répondait;  « C’est le manque de transparence du Gouvernement actuel, c’est ce qui revenait beaucoup. Mais pour la région comme telle, ce sont le manque de soins en santé, on a plus de cliniques sans rendez-vous, faut faire quelque chose, sinon le manque de place en garderie, et le pont Turcotte …, oh ça oui, ça revenait très souvent. »

Photo d’archives

Du côté du parti Libéral, le candidat Anthony Sauriol a bien apprécié sa campagne électorale.

« La démocratie s’est exprimée. L’expérience que j’ai vécue et les gens que j’ai rencontrés c’était extrêmement gratifiant. Je le prends de façon positive. »

À la question de savoir quel a été la principale préoccupation qui lui ont fait part les gens de la région, M. Sauriol répondait:

« La situation des médecins de famille. On voit que dans Richelieu, la population est vieillissante, ils ont des besoins particuliers et ils n’ont pas accès à ces soins de santé de manière facile, et nous évidement ce est-ce que l’on apportait. Mais, la population a parlé et dans le futur peut-être que ça va changer. Je reste positif. »


Les Résultats de l’élection Québec 2022 dans Richelieu

Personne candidate Appartenance politique Bulletins valides (%) Majorité
Jean-Bernard Émond Coalition avenir Québec 17 098 55,89 % 10 894
Gabriel Arpin Parti québécois 6 204 20,28 %
David Dionne Québec solidaire 3 084 10,08 %
Marie-Ève Dionne Parti conservateur du Québec 2 697 8,82 %
Anthony Sauriol Parti libéral du Québec 1 262 4,13 %
Alejandra Velasquez Climat Québec 165 0,54 %
André Blanchette Démocratie directe 82 0,27 %

 

Publicité

Publicité