SorelTracy Magazine - Samedi, 24 février 2024

Mardi 21 novembre, 2023

Trois manifestations du Front commun à Sorel-Tracy

Photo Facebook

(Communiqué) – Ce sont plus de 420 000 travailleuses et travailleurs du Front commun qui amorceront, dès minuit, la 2e séquence de grève.  Plusieurs centaines de travailleuses et des travailleurs du Front commun de la Montérégie (personnel enseignant et des professionnels) seront présents pour un rassemblement festif au Carré Royal le 21 novembre 2023, en avant-midi afin de rappeler au ministre toute l’importance des négociations du secteur public actuellement en cours.

Une autre manifestation est également prévue pour le mercredi 22 novembre à l’intersection des boulevards Fiset et Poliquin, tandis que celle du jeudi 23 novembre aura lieu devant le Centre de services scolaire de Sorel-Tracy en avant-midi, pour se déplacer ensuite vers l’Hôtel-Dieu de Sorel-Tracy.

Près d’un an de négociations

« Les couleurs du Front commun sont bien visibles cet automne, partout au Québec! 420 000 travailleuses et travailleurs qui parlent d’une seule voix, c’est historique! Et ce mouvement de grève et de mobilisation est aussi sans précédent au cours des 50 dernières années. Il faut être deux pour négocier. Les membres que nous représentons veulent régler le plus vite possible parce que les besoins sont criants. Nous avons besoin d’avoir quelqu’un devant nous qui veut la même chose. Mais là, on a un gouvernement qui tient un discours d’il y a 10 ans. Il faut qu’il devienne un bon employeur, et ce n’est pas ce qu’il démontre aux tables », font valoir les représentants du Front commun.

Plus que jamais, l’exode des travailleuses et des travailleurs qui quittent les réseaux publics à cause des mauvaises conditions se fait sentir. Jumelées à une pénurie de main-d’œuvre, ce sont l’accessibilité et la qualité des services aux Québécoises et aux Québécois qui sont réduites. Quand on parle des réseaux publics, tout le monde est concerné, de près ou de loin.

Ensemble, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS représentent plus de 420 000 travailleuses et travailleurs de l’État québécois dans les secteurs publics, en éducation, en santé et dans les services sociaux ainsi qu’en enseignement supérieur. Les conventions collectives sont échues depuis le 31 mars 2023.

Publicité

Publicité