SorelTracy Magazine - Dimanche, 24 septembre 2023

Mardi 6 Décembre, 2022

Trois jours de grève avant Noël pour les cols bleus de Sorel-Tracy

Dany Chamberland

(Stéphane Martin, 6 décembre 2022) – L’assemblée ordinaire du conseil municipal de Sorel-Tracy de lundi dernier était l’occasion d’une opération visibilité pour les syndiqués des cols bleus de la Ville qui sont sans convention collective depuis le 31 décembre 2021.

Plusieurs syndiqués étaient dans la salle vêtus de chandails jaunes.  Ces derniers ont d’ailleurs signifié que trois jours de grève étaient prévus avant Noël. Le secrétaire-trésorier du Conseil central de la Montérégie – CSN, Dany Chamberland, a pris la parole lors de la période de questions afin d’interpeller les élus. « Après 10 mois de négociation, on est encore à 12,5% d’augmentation sur 5 ans. […] Est-ce que comme nouveau maire ce sera une priorité pour vous d’éviter la grève ? »

« Du point de vue du conseil de Ville, on travaille avec la direction et les ressources humaines. Ce que l’on veut, c’est un règlement qui se déroule de façon pacifique. Jusqu’à maintenant, tout se passe très très bien. Pour qu’il y ait cette entente, il faut que tout le monde s’assoie ensemble et qu’il y ait négociation à la table. […] Nous, le conseil de Ville, on ne se mêle pas des négociations entre les parties prenantes. […] Nous, ce que l’on fait, c’est qu’on est attentifs parce que c’est un dossier important », de répondre le nouveau maire de Sorel-Tracy, Patrick Péloquin.

« Ce ne sont pas eux qui sont aux ressources humaines et à la direction générale, mais les mandats peuvent venir d’eux. S’ils demandent de régler ça avec les employés municipaux, c’est leur mandat de le faire. La réponse de ce soir est un peu floue. On va voir ce qui va se passer dans le futur avec ce nouveau maire », ajoutera par la suite Monsieur Chamberland en entrevue au SorelTracy Magazine. Il mentionne également que les dates pour exercer ce mandat de grève seront communiquées aux syndiqués le moment venu.

Rappelons qu’en novembre dernier, les syndiqués des cols bleus de la Ville de Sorel-Tracy se sont dotés d’un mandat de grève qu’ils ont entériné à 98%. Leurs demandes reposent principalement sur la sécurité d’emploi et une augmentation de salaire pour contrer l’inflation.

Publicité

Publicité