SorelTracy Magazine - Mercredi, 26 janvier 2022

Vendredi 17 Décembre, 2021

Les Éperviers s’inclinent devant l’Assurancia 2 à 1

(Jean Doyon, Sorel-Tracy) – Difficile à battre l’Assurancia de Thetford, eux qui n’ont subi que deux défaites depuis le début de la saison.  Et encore ce soir au Colisée Cardin de Sorel-Tracy, les hommes de Bobby Baril ont démontré qu’ils pouvaient être solide même en défensive, en limitant les hommes de Christian Deschênes qu’à 26 lancers sur le gardien Étienne Marcoux, pour finalement l’emporter au compte de 2 à 1.

L’excellent défenseur Maxime Robichaud était en uniforme et en renfort pour les Éperviers et heureusement qu’il était là pour menotter, malgré tout, plusieurs attaques sérieuses de l’Assurancia.

Il régnait une certaine inquiétude avant la rencontre, avec l’annonce du Gouvernement du Québec d’un resserrement des mesures visant à limiter la propagation du variant Omicron. Pour le moment, les nouvelles mesures ne devraient pas nuire à la poursuite de la saison actuelle de la LNAH, mais les précisions de ces mesures seront connues au cours des prochaines heures.  On verra bien.

Les deux grandes puissances du circuit Rousseau ont débuté la rencontre avec beaucoup de tempo, mais ce sont les hommes de Bobby Baril qui ont ouvert le pointage, tôt dans le match, à 2:20.  L’Assurancia, qui bourdonnait dans la zone soreloise, voit un jeu de passe se terminer sur le bâton d’Alexandre Tremblay qui lui tente une passe devant le filet.  Mais, voulant bien faire, le défenseur des Éperviers Adam Bourque étend son bâton pour couper la passe et la rondelle dévie derrière le gardien Domenic Graham. Ratelle, Lecours étaient les passeurs sur ce but.

Environ 8 minutes plus tard, les 668 spectateurs ont vu le grand talent d’Alexandre Goulet qui s’est évadé à toute vitesse, suite à une belle passe de (Larivière, Poudrier), et va battre Graham d’un tir parfait.  Avec son 20e but cette saison, Goulet ajoutait un autre but aux Thetfordois et faire 2 à 0.

Mais, les Éperviers répliquent de brillante façon, quand sur un désavantage  numérique, Dany Potvin dégage son territoire par la rampe, le défenseur Thetfordois tente d’attraper la rondelle au vol, mais c’est plutôt Antoine Waked qui la ramasse et file comme une balle de fusil, fin seul, et va marquer en déjouant Marcoux entre les deux jambières. Sorel réduisait l’écart d’un but.

En milieu de période, un bon combat entre Thomas Bellemare et David Lacroix a fait plaisir aux spectateurs présents.

Donc, après 20 minutes de jeu, c’en était fait pour ce qui est des buts.  Le match s’est poursuivi en 2e période avec des attaques typiques des deux équipes en présence. Les pénalités ont donné des occasions aux deux équipes de sortir les canons.  Du jeu rude est venu meubler la première moitié de la période, mais le jeu est devenu plus serré par la suite.

Mais en fin de 2e, les deux équipes ont, tour à tour, eu l’occasion de déployer leurs jeux de puissance, ce qui a donné de belles pièces de jeu.  Les défenseurs de Thetford ont bloqué beaucoup de tirs, ce qui a aidé la cause du gardien Marcoux.  Toujours en 2e, le défenseur Maxime Ouimet a reçu une charge au visage, et a quitté pour le vestiaire.  Il n’est pas revenu dans le match.

Comme si les joueurs avaient tout donné en 2e, le dernier vingt n’a pas été aussi enlevant que la période précédente, sauf vers les 3 dernières minutes de jeu, quand Sorel-Tracy tentait de revenir dans le match, même en retirant le gardien.  Mais, ce fut sans succès.

L’Assurancia de Thetford remporte donc le premier des deux matchs de la série aller/retour par un compte final de 2 à 1.  Les Lancers 30-26 en faveur de l’Assurancia.

Le choix des Trois Étoiles:
1 – Alexandre Goulet (Thet)
2 – Étienne Marcoux (Thet)
3 – Domenic Graham (Sor)

Ce soir à 20h au Centre Mario-Gosselin à Thetford sera présenté le 2e match de cette série entre les Éperviers et L’Assurancia.

La mise au jeu officielle a été confiée ce soir à un véritable combattant et grand fans des Éperviers, Dylan Tittley qui a reçu une greffe de rein en septembre dernier à l’âge de 13 ans. Il assistait à son premier match de la saison en personne et du même coup, sa première sortie publique. Il est accompagné de sa mère Mélanie.

Dylan Tittley et David Massé

Maxime Robichaud et Alexandre Goulet en ont profité pour faire connaissance…

Publicité

Publicité