SorelTracy Magazine - Samedi, 15 juin 2024

Mercredi 6 Décembre, 2023

Talissa Gagnon remporte la 2e édition du prix littéraire Gabrielle-Major

Carole Tellier, Talissa Gagnon, Marc-André Boisvert et Catherine Boulanger, directrice générale et des affaires corporatives par intérim.

(Stéphane Martin, 6 décembre 2023) – Le Cégep de Sorel-Tracy dévoilait mardi la grande gagnante de la 2e édition du prix littéraire Gabrielle-Major en la personne de Talissa Gagnon.

Son texte La fille dans la glace s’est distingué parmi les 25 textes soumis sous le thème de l’identité. Pour cette deuxième édition, le jury était composé de l’enseignant en littérature Marc-André Boisvert, de madame Carole Tellier qui est la mère de Gabrielle et du poète Jonathan Lamy.

« Nous avons choisi de décerner le Prix Gabrielle-Major 2023 à Talissa Gagnon et à son texte La fille dans la glace pour sa voix honnête, sans faux-semblant, qui aborde des contradictions existentielles sans surenchère et avec authenticité, et qui ose plonger dans des zones sombres sans complaisance; pour sa grande maîtrise de la langue française; pour ses images justes qui se déploient lentement; et pour le jeu de double, entre la narratrice et ce « elle » à qui elle s’adresse, qui déjoue les attentes », mentionne Marc-André Boisvert.

Marc-André Boisvert

« Je vous remercie pour tout ce que vous avez fait pour moi. Depuis que je suis arrivé au Cégep, vous m’avez accueilli comme une grande famille. Avec vos encouragements, vous m’avez aidé à bien projeter ma plume sur papier et à libérer ce que j’avais sur le cœur. Je vous remercie énormément », déclare Talissa Gagnon en recevant son prix.

Talissa est une étudiante en Arts, médias et société et remporte un prix de 400 $ grâce à la Fondation du Cégep et son texte sera publié dans le Journal Les 2 Rives dans l’édition du 19 décembre prochain.

La directrice générale par intérim du Cégep de Sorel-Tracy, Catherine Boulanger, est revenue sur l’importance du prix Gabrielle-Major afin que tous se souviennent de cette étudiante passionnée de littérature qui est décédée de façon inattendue et dramatique en 2020. « Gabrielle demeurera un modèle de persévérance et de créativité. […] En remettant ce prix, on a le privilège d’encourager les écrivains et écrivaines de notre collège à suivre les traces de Gabrielle. […] C’est une belle façon de s’épanouir dans l’art de l’écriture. »

Catherine Boulanger

Les dirigeants du Cégep ont laissé savoir en fin de conférence de presse que le nom de Gabrielle Major pourrait résonner dans d’autres institutions que celle de Sorel-Tracy. Il semble que 4 autres Cégeps ont signifié leur intention de se joindre au mouvement et d’instaurer un prix littéraire Gabrielle-Major dès l’an prochain.

Publicité

Publicité