SorelTracy Magazine - Dimanche, 21 avril 2024

Mercredi 14 février, 2024

« En prenant mon café !

Super Bowl 58, La Voix, Nicolas Aubé-Kubel

Chronique: « En prenant mon café ! »
Super Bowl 58, La Voix, Nicolas Aubé-Kubel

(Jean Doyon) – Vous avez certainement été nombreux à regarder le Super Bowl dimanche.  Pour ma part, ce fut un rendez-vous en famille à la maison, mais surtout une journée « ailes de poulet » avec les enfants (dont le foot n’est pas une passion).  J’ai trouvé que c’était un bon match, mais à mon avis, jamais aussi palpitant que les deux demi-finales d’il y a deux semaines, alors que le suspens y était jusqu’à la fin.

Les experts vont dire que c’était un excellent match de défensive…, sûrement !  Si vous voulez !  Par contre le jeu truqué de la part des 49ers valait le coup d’être vue.

Spectacle de la mi-temps

Fallait s’y attendre, le spectacle de la mi-temps de USHER, n’a pas plu à tout le monde, bien que dans l’ensemble c’est plus positif que le contraire.  D’ailleurs le spectacle de la mi-temps ne fait jamais l’unanimité.  Un « Facebookeux » musicien, à peu près de mon âge, a fait le commentaire suivant suite au spectacle, « c’est platte en cri.. ! ».  J’ai « posté » suite à ça : « Je suis un boomer et je pense que c’est difficile de juger.  Pour ma part, je n’ai eu aucun frisson, ni aucune émotion pendant ce mini-concert, plutôt resté froid.  Par contre ma fille était à côté de moi debout dans le salon, les bras dans les airs en dansant de façon intense au rythme de sa musique (de Usher), en chantant toutes ses chansons et elle connaissait même les paroles par coeur.  La question, suis-je de cette époque pour l’apprécier ?  Peut-être que la réponse c’est non ! »

Mais si on m’avait dit que KING CRIMSON faisait ce spectacle de la mi-temps cette année, sûr sûr que j’aurais été debout dans le salon, les bras dans les airs…etc..

La voix ?

Parlant de génération, faut que je vous raconte. Il y a 5 ou 6 ans, j’étais à l’Esplanade du centre-ville, pendant le GIBFEST (en face du Cactus). Le concert de la place venait de terminer et je me cherchais quelque part à aller. Soudainement, j’entendis de la musique au fond, vous savez la scène vers la rue Reine. Je m’y suis donc dirigé, entré, mais je n’ai pas pu voir qui jouait à cet endroit.

Il devait y avoir quoi, 700-800 personnes très allumés qui criaient et chantaient les paroles des chansons de cette artiste féminine qui se produisait avec son groupe sur cette scène. Je ne la connaissais pas du tout, je n’avais encore jamais entendu une note de sa musique. Pourtant, je me tiens au courant de ce qui se passe dans l’univers musical, les Top20 musicaux, etc., j’étais donc très étonné.

C’était Roxanne Bruneau. Une artiste d’une autre génération que la mienne en tout cas, qui s’est fait connaitre sur le NET, avant de la voir vraiment à la télé, et surtout cette année à La Voix. C’est pour dire comment c’est fort INTERNET et que les sources d’écoute musicales changent avec les nouvelles générations.

Parlant de La Voix, j’ai beaucoup de difficultés à allumer à La Voix cette année, je ne sais trop, me semble que ça manque du punch, il n’y a pas grand-chose qui lève, ça manque de spectaculaire. Faut dire aussi que justement, la coach Roxanne Bruneau prend beaucoup de place, intervient par dessus les autres coachs, et c’est pas toujours plaisant ! Me semble que …. tsé ?

À quand la banderole de Nicolas Aubé-Kubel au plafond du Colisée ?

En regardant le plafond du Colisée Cardin cette semaine, je me suis rappelé que j’avais mis de la pression sur quelques personnes « d’intérêts » afin que l’on installe la bannière souvenir du Sorelois et gagnant de la Coupe Stanley en 2022, Nicolas Aubé-Kubel de l’Avalanche du Colorado. Il le mérite autant que les autres. J’ai même essayé de passer par une personne bien connue et influente, sans résultat.

Alors, je réitère encore une fois que Nicolas Aubé-Kubel, bien qu’il ne soit pas un pur natif sorelois, mérite amplement cet honneur, lui qui est ici depuis qu’il est bébé, qui est un produit du Hockey Mineur du Bas-Richelieu, qui eux devraient en être fier d’ailleurs, et qu’il a sa place aux côtés de Marc-André Fleury, François Beauchemin, Pierre Mondou et Wildor Larochelle. Notez bien que je n’ai pas de lien de parenté avec lui, ni de lien amical. Rien. Je me demande même s’il me connait ?

Il faut être fier de ceux qui font ce genre d’exploit, c’est une source de motivation et d’inspiration pour les plus jeunes, c’est important. Même que Le AHMBR devrait faire ce genre de promo. Reste encore un autre espoir pour Sorel-Tracy et cela pourrait bien venir de l’attaquant sorelois Anthony Beauvillier, qui évolue avec Chicago. Cependant, ce ne sera pas cette année.

Publicité

Publicité