SorelTracy Magazine - Vendredi, 17 septembre 2021

Vendredi 25 juin, 2021

Sorel-Tracy entre fleuve et rivière

Crédit photo : Manning Communication

Sorel-Tracy (23 juin 2021) – Récemment, j’annonçais le thème de ma campagne électorale : Vivre ensemble à Sorel-Tracy, entre fleuve et rivière, pour une vie meilleure. Rappelons que celui-ci fera partie intégrante de ma Feuille de route (programme électoral) pour le renouveau et la renaissance de Sorel-Tracy, dont les engagements détaillés seront dévoilés graduellement jusqu’au 9 octobre 2021, début officiel de la campagne électorale.

Ainsi, j’entends proposer aux citoyen(ne)s, un extrait de ce thème – Sorel-Tracy entre fleuve et Rivière – comme libellé pour la toute première signature visuelle de notre ville, à la manière de toutes ces municipalités dynamiques qui regardent vers l’avenir en se redéfinissant. Souvenons-nous que « Le fleuve et la rivière sont depuis plus de 375 ans ce qui nous définit, nous motive et nous porte vers l’avenir ; c’est fondamentalement notre fonds de commerce, ce que nous sommes collectivement. »

Mais de façon terre-à-terre, concrètement, pourquoi une signature visuelle, que certains pourraient associer à un slogan de mise en marché pour un produit quelconque ?

Globalement et tous les indicateurs pointent en ce sens, notre ville stagne, surtout depuis 2013. Si rien n’est fait, si nous continuons à le nier à la manière de notre classe politique municipale actuelle, nous nous dirigeons vers la dévitalisation, comme l’indiquait encore récemment l’Institut de la statistique du Québec. À ce titre, l’annonce récente du départ d’Alstom n’est qu’un signe de plus de ce déclin. Posons-nous la question : pourquoi Alstom a-t-elle choisi La Pocatière située au nord à 350 km de Montréal ou Saint-Bruno ? Pourquoi GE Canada a-t-il déménagé 350 employés en 2016 non pas vers la Chine, mais vers Brossard ? Pourquoi les investissements privés sont-ils en berne chez nous ? Pourquoi avons-nous une croissance de la population stagnante depuis 20 ans ? Pourquoi…

Parce que depuis longtemps, malheureusement, Sorel-Tracy a un sérieux problème d’image de marque et de réputation. Ce constat, partagé par plusieurs depuis longtemps, souvent sous le couvert de l’anonymat ou quelques fois avec fracas par le biais des réseaux sociaux et des médias, doit dorénavant être mis en lumière et discuté. Surtout, cet enjeu stratégique pour notre ville doit être adressé pour y apporter une solution robuste dans la durée. Il ne saurait y avoir de développement économique durable chez nous et donc, des gens qui désirent y investir de leur propre argent, sans une solide réputation, base fondamentale de la confiance.

Simplement, il nous faut redevenir « sexy », c’est devenu un passage obligé. Par exemple, il est difficile de courir après des PME pour venir s’installer chez nous, si nous n’offrons pas une qualité de vie perçue comme au moins équivalente à la moyenne des villes du Québec et ce, au premier coup d’œil. C’est dans ce contexte que s’inscrit l’ouverture potentielle (2024) du nouveau complexe aquatique annoncé le 22 juin 2021, un équipement de base pour toutes villes de moindre importance. Mais nous devons faire plus et mieux pour nous différencier. De là, ma proposition de développement économique La promenade des Filles du Roy à Sorel-Tracy pour réinventer et revitaliser le Vieux-Sorel.

Ainsi, après les années de négligence de l’administration actuelle dans la gestion de la marque Sorel-Tracy, où les faux-fuyants comme les feux d’artifice, éphémères par définition, tiennent lieu de paravent au développement, il faut que l’illusion des belles paroles cesse. Tous les « dômes » de la Terre et les statues ne feront jamais une cité.

Avec le souci du réalisme qui est le mien, sans tape-à-l’œil, mais dans la franchise, sans jamais me mettre la tête dans le sable et avec l’engagement de tous, nous entreprendrons patiemment une démarche systématique de reconstruction de l’équipe Sorel-Tracy ; à l’exemple de Marc Bergevin et des succès du Canadien. Il ne saurait y avoir de relance de notre ville sans un repositionnement complet sur plusieurs fronts. À commencer par le commencement, par une gestion dynamique, rigoureuse et de tous les instants de cet actif le plus précieux pour les personnes et les organisations : notre image de marque et notre réputation comme ville, entre fleuve et rivière.

Parce que pour l’instant, rien ne définit Sorel-Tracy aux yeux de tous. Tellement, que nous n’avons même pas de gentilé officiel pour nous définir comme citoyen(ne)s, depuis la fusion entre Sorel et Tracy en 2000. À ce titre, soyez convaincu qu’une fois élu, avec le conseil municipal, nous vous proposerons un gentilé unificateur qui sera un objet de fierté pour tous et toutes.

Il nous faut aller aux fondements de ce que nos ancêtres ont été depuis 1642, de ce que nous sommes, pour regarder de nouveau vers l’avenir avec confiance. C’est pourquoi nous serons l’équipe de Sorel-Tracy, entre fleuve et rivière.

Site internet de campagne : www.daneau2021.org

Autorisé par Yanick Caisse — Agent officiel

Publicité

Publicité