SorelTracy Magazine - Jeudi, 19 mai 2022

Lundi 14 février, 2022

Chronique Pêle-mêle

Sorel n’est pas sorti de Jean Larochelle (4e partie)

Marcel Guertin

Je pourrais vous énumérer un paquet d’exploits golfiques mais je préfère insister sur un tournoi qui a duré 25 ans aux Dunes :le Tournoi Père et Fils commandité par Marcel –Métro– Guertin suite à l’initiative de mon père gérant, cousin de Marcel.  Chaque année, mon père et moi nous jouions avec Marcel Guertin et son fils Marcel, avec Roland et Guy Bérard, Fernand et Jacques Gauthier.  Jacques Gauthier était un expert dans l’art des mauvais tours que nous avons joués ensemble.  La journée du Tournoi Père–fils / Mère-Fille, était une journée mémorable pour toutes les familles. Il se déroulait dans un esprit de saine compétition mais surtout dans une atmosphère incomparable.

Les premières années de mon frère ainé Gilles aux Dunes, d’Yves Tremblay et d’Yvan Beauchemin, il existait, disons-le, une certaine rivalité et une rivalité certaine.  Les trois familles jouaient du golf, je vous l’assure.  Le format à coup alternatif n’est pas facile et tout un défi.  Quand mon frère Gilles jouait avec mon père, j’avais l’honneur de jouer avec Pierre Mondou comme père adoptif.  J’avais 11-12 ans et j’étais impressionné par Froutte. Pierre était sur son chemin vers les Canadiens, passant par Halifax durant cette période. Fernand, le père de Pierre (et de Jean-Claude qui est devenu mon gardien de buts), était policier à Sorel.  Il est décédé bien trop jeune, malheureusement.  Il était un grand ami de mon père.  Il demeurait pas loin du lave-auto fort achalandé coin Fiset-Charlotte.

Pierre, un athlète naturel, avait un superbe élan de golf et pouvait la ‘geler ’ solide.  Jean-Claude était aussi un naturel dans les buts et une tonne de plaisir sur deux pattes. Il joue aussi, me dit-on, joue du gros golf, tout comme son frère Michel jadis un redoutable classe A.  Mon père m’a raconté des histoires de Fernand Mondou qui n’avait pas froid aux yeux et déplaçait de l’air dans le Parc Royal.  J’ai été golfeur et comme tous les gars de mon âge, j’ai été étudiant.  À l’école Sacré-Cœur (pour gars seulement) en 1976, trois de mes professeurs étaient membres des Dunes : M. Léopold Fournaise, le plus grand servant catholique du petit Jésus en catéchèse, Jocelyn Leclerc, prof d’écologie (était aussi un de mes joueurs de golf préférés avec qui je jouais des matchs avec Bertrand Gagné et Michel Lacombe) et Laurent ‘Pan-Pan ’ Delainey, prof de latin.  Il était un golfeur non conventionnel Il utilisait un bois 6 sur les par-4 et les par-5 et le ‘coupait’ sur les par-3.  Il n’était pas non plus un professeur de latin et de français ordinaire.  Il n’y a rien de pêle-mêle avec Pan Pan, je vous assure.  Laurent encourageait les coups de plumes ici et là, du genre que vous lisez présentement.  De plus, il compilait les statistiques de tous les élèves.  Il allumait notre conscience littéraire, mais lorsque les choses n’allaient pas trop bien pour Ti-Jean, il l’interpelait : ‘Ti-Jean, aimerais-tu que je parle de tes notes à Léo ?’ Et vlan! J’étais sous haute surveillance de la part de mes profs, mais aussi de mes amis policiers de Sorel.  Je savais que si je dépassais une certaine limite dans mes étourderies, mon père le saurait rapidement.  Sorel devenait un village.

Pêle–Mêle

Le Club des 4 as rouvre aujourd’hui à la grande joie de ses 40 membres.  Il en coûte 10 cennes par jour pour être membre dans cet ancien local du Club de croquet situé au 12 Chemin des Patriotes.  Un beau petit centre de loisirs.

Le Centre sportif de Contrecoeur lui, sera ouvert le 18 février puisque les Mustangs recevront la visite des Maroons de Waterloo.

Yvon Lambert a été chanceux dans la vie s’il est vrai que le chiffre 7 porte chance.  En 1977, il a joué 77 matches, compté 18 buts, obtenu 22 aides, a fini + 10, passé 20 minutes au cachot, marqué 7 buts en avantage numérique pour un total de. . .77.  Dans son livre, il raconte qu’un soir(un seul…) il n’a pas respecté le couvre–feu décrété par Scotty Bowman.  Guy Lapointe était son compagnon de chambre.  Le téléphone a sonné à 11 heures et demie :
-Guy?
-Oui , c’est moi. Yvon est là?
-Oui…
-Passe-moi-le
(Avec un oreiller contre sa bouche, Guy a répondu pour Yvon…Bowman n’a pas été dupe et il a fait : ‘ F….off ’)

Février le mois des Noirs est souligné dans la région par l’artiste extrusioniste Daniel-Hertel-Cournoyer à sa galerie du Parc Royal au 51 – B Georges.  Daniel n‘expose pas que ses œuvres.

Belli-France voici, avec Tigre géant, un autre bel exemple de changement de vocation de bâtiments ou de local.  Les gens de l’ancien Tracy qui ont un animal ne sont plus obligés de traverser le pont désormais pour obtenir des services.  Ils se rendent dans l’ancien local occupé jadis par Dolce Design tout près de la pharmacie Brunet et pas loin de Métro Plus. L’interim de M.Martin Beaudoin n’a pas duré longtemps.  Il est partout dans SON magasin.

Eugène Bergeron, le joueur tout étoile des As de Yamaska, est d’avis qu’Alain Chrétien , le regretté Denis Rajotte et Réal Léveillée ont été les joueurs les plus dominants de la Ligue continentale (1958–1973).

Jocelyn Mondou donne les 3 raisons du déménagement de la Maison Air du temps dans un local du Centre culturel : le nombre croissant des jeunes bénéficiaires, la petitesse du local et les travaux qui devront y être effectués.  Leur nouveau local, a précisé Serge Péloquin, ne sera pas celui des Beaux Instants.

Autre précision du maire lors de la dernière assemblée du conseil dans le dossier culturel qui implique et oppose la Ville de Sorel-Tracy et la MRC : ‘Je n’ai pas l’intention de me présenter la queue entre les deux jambes!’

Parlons golf!  Un phénomène que ce golfeur, Étienne Papineau, qui a pris le départ historique, jeudi le 10 février dans le WM Phoenix Open.  Un phénomène du moins si on en juge par les rondes (un 59) qu’il a jouées pour accéder à ce tournoi.  Étienne est un produit de l’Académie de golf Fred Colgan située à Québec.  Malheureusement, il n’a pas résisté à la coupure après ses deux rondes de 73.

La machinerie du Club de golf Sorel – Tracy prend place maintenant dans un beau garage complètement rénové.  Les travaux ont été effectués par Sorel Construction sous la supervision du directeur de terrain des Dunes Christian Deschênes.  Le surintendant, Jean-François Marinier, et les employés, dont le doyen, Daniel Aubé, méritaient bien cette cure de rajeunissement.

Harold Varner III

Vous avez vu cette ficelle* de 92 pieds du golfeur de couleur Harold Varner III à l’Omnium Saudi International?  Bubba Watson se souviendra longtemps de cette ronde finale de 64 qui n’a pas suffi pour la victoire suite à cet aigle inattendu de Varner.
*une ficelle est un long coup roulé d’en dehors du vert comme si une corde maniée par les dieux du golf avait tiré la balle vers la coupe

Jordan Speith a encore raté un court putt au 17 à Pebble Beach pour laisser le champ libre à Tom Hoge qui n’avait jamais gagné jusque là. Le malheur des uns fait le…

Une certaine ressemblance entre le président de l’Assemblée nationale du Québec François Paradis et le nouveau directeur national de santé publique le docteur Luc Boileau, n’est-ce pas?

Ligue continentale, 15 février 1970- Contrecoeur rejoint Pierreville au 3e rang suite à une victoire de 6 à 2 sur les Marins.  Deux buts pour Richard Jussaume et Paul-Émile Girard, 1 but pour Charles-Émile Handfield et Lucien Malo.  Dans le 2e match, Yamaska 7 Saint-Roch 0.  Daniel Braconnier, gardien des Bruins, bombardé de 51 lancers. Les marqueurs : Léo – Paul Desmarais (2), Gilles Léveillée(2), Réal Léveillée(1), Richard Théroux(1) et Eugène Bergeron (1).

Bonne fête!

14 :Véronique Champagne, Louise Boisvert, Roseline et Régine Villiard, Sébastien Gagné, Ginette Pagé, Marcelle Bardier
15 : Ghislaine Taillon, Jocelyn Sévigny, Raymond Proulx, Patrick Poliquin, Marcelle Rajotte, Serge Mongeau
16 : Pauline Desnoyers, Valérie Léveillée, Marie-Eve Janelle, Lise Crochetière, Charlaine Juneau, Raymond Girouard, Isabelle Godin, Sylvie Dersrosiers
17 : Martine Potvin, Claude Cardin, Laurence Cormier, Ghislain Bibeau, Monique Michaud, Nancy Dasilva
18 : Louis Drapeau, Marie-Claude Cardin(9), Jean Chevalier, Caroline Tessier
19 : Richard Salvas(10), Louis-Phil Chspdelaine, Julie Cordeau, Denis Bélanger, Pierre Gauthier, Line Gaillard, Nicole Tremblay
20 : Robert Ritchie, Lisette Mandeville, Maxime Bourque, Yvon Bourque (11), Michel Lussier

Chiffre de la semaine : 600 000 spectateurs en moyenne à l’Omnium de Phoenix dont 20 000 seulement que dans le Colisée au 16e trou.

Pensée de la semaine – Le regard d’une foule ne voit pas plus loin qu’un homme seul (Denis Heudré)

Bonne semaine!

Publicité

Merci a mes commanditaires

commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire