SorelTracy Magazine - Mercredi, 22 septembre 2021

Mardi 15 juin, 2021

Décès de Gisèle Beaudoin

Son mari Bertrand Bibeau explique

Gisèle Beaudoin et Bertrand Bibeau Photo tirée de Facebook

J’ai reçu un courriel la semaine dernière de Bertrand Bibeau, le mari de Gisèle Beaudoin, décédée du Covid-19 le premier mai 20.  Il voulait qu’il soit publié.  Le voici :

« Bonjour Laurent.  Gisèle tenait un journal de bord.  Grâce à ce journal, je peux tracer le fil des événements qui ont mené à son décès et réagir calmement au parallèle entre cette dame témoin de Jéhovah , morte pour ses croyance irrationnelles et Gisèle.  

Dès mars 2020, Gisèle s’est intéressée au Covid-19.  Elle écoutait beaucoup sur le sujet.  Oui, elle a été influencée par les complotistes, oui elle comparait le Covid à une simple grippe.  Oui elle parlait contre le vaccin.  Mais petit à petit, devant l’augmentation des cas, elle a bien vu qu’il fallait se faire vacciner si nous voulions prendre l’avion et retourner en Floride l’hiver comme par ces belles années passées.

Le 16 mars, nous avons pris le téléphone pour une réservation mais la ligne était toujours occupée.  Un soir donc, moi sur ma tablette, elle sur son portable, nous avons fini par nous faire indiquer une date de vaccination.  Voilà qu’un autre jour, à TVA, on annonce que l’Astra Zeneca pose problème en Espagne. J’ai dit à Gisèle : ‘ On va attendre qu’ils mettent de l’ordre là-dedans. On se retire.’ Elle était d’accord.  Mais on a été lent à nous réinscrire. Trop lent, Je l’avoue.

Le 27 avril, j’ai dit à Gisèle qui était malade depuis 6 jours : ‘C’est pas une grippe que tu as mais le Covid.  Faut aller à l’hôpital.’Elle est décédée le premier mai.  Du Covid, pas à cause de sa foi.  C’est vrai qu’elle ne croyait pas au vaccin au début mais nous avons changé d’idée et décidé d’écouter le docteur Arruda.  La vie continue. J’accepte mon sort. Je dors tranquille. Mes enfants sont là. Nous nous tenons debout. »

Faits d’été divers

Louis Mandeville et Christian Deschênes + Photo Archives Semipro Magazine

Deux anciens porte-couleurs des Éperviers de Sorel–Tracy siègent sur le CA du club de golf ‘les Dunes’ : Louis Mandeville, qui a réintégré son poste de président le 7 juin dernier, et Christian Deschênes qui occupera le poste de directeur du pavillon. Louis possède un baccalauréat en administration de l’UQTR (3 ans) et un MBA de l’Université de Moncton. En l’an 2000,il a été sélectionné dans la LNH par les Vestons Bleus de Columbus. Christian a pris sa retraite de la LNAH le 13 janvier 2017 avec une fiche de 685 points (239-446) en 570 matches au 4e rang du Club des 500 derrière Marco Charpentier, Mathieu Benoit et Kevin Cloutier.

Véronique Bardier

C’est la fête aujourd’hui de Luc Perron, Julie Viens, Paule Verville, Richard Houle et Pierre Mongeon, ancien fameux lanceur de balle molle.

Martin McGuire était d’avis qu’une série Montréal-Vegas serait plus palpitante que contre le Colorado en ce sens qu’elle nous permettrait de revoir l’ex-Canadien Maximilien Pacioretty et le Québécois Marc-André Fleury.

Véronique Bardier, chiropraticienne bien connue qui a co-présidé avec sa sœur Valérie le 32e et dernier Tournoi de La Margelle en 2019 est la nouvelle présidente du conseil d’administration de cette maison depuis mercredi, le 9 juin. Elle succède ainsi à Lucie Cournoyer. Comme cette dernière, Véronique a à cœur la mission de ce centre de traitement : « Je trouve cela important d’avoir un centre comme celui-là dans notre belle région. Je trouve aussi que l’équipe fait un super travail. »

André –Kid- Millette

L’ancien champion boxeur André –Kid- Millette (12(3KO)-7(1 KO) -1) souhaite une victoire de David Théroux (16-4-0)(11 KO) contre Junior Ulysse (19-2-0)(10 KO) le 16 juillet : ‘Ce sera très difficile pour David. Cet important combat risque de mettre fin à sa carrière s’il perd de façon concluante. C’est bien beau l’argent mais il y a la santé aussi…’

Les pros de golf comme les amateurs peuvent ‘craquer’, ‘casser’, mal jouer après avoir bien joué. Deux exemples patents chez les dames de la LPGA la fin de semaine dernière à l’Omnium des États-Unis : Brooke Henderson (68-78- 69-70) et Lexi Thompson (69-71-66- 75) qui menaient toutes les deux à un moment.

Dixit Réjean Houle qui a transféré un de mes courriels à Claude Julien qui n’a pas donné suite : ‘Claude vit son deuil, seul’. Contrairement a beaucoup d’ancien joueurs de hockey, Réjean ne joue pas au golf mais fait du vélo.

Yves Beauparlant

C’est la fête demain de Raymond Pion, Nicole Boisvert, Denise Cloutier et Raynald Gill, frère cadet du regretté André Gill. En 1974, Raynald a été invité au camp d’entraînement des Kings de Los Angeles avec Marcel Dionne et Gilles Marotte.

Yves Beauparlant, consultant pour Verkest, le superviseur des travaux de rénovation des verts au Club de golf ‘les Dunes’, qui ont pris fin mercredi, le 9 juin, le moins qu’on puisse dire, a du métier, en a vu d’autres. Il a réparé les dommages des inondations du Club Saint-Jean en 2011et a construit les nouveaux verts.

En 2014, l’avant–veille de l’Omnium canadien au Royal Montréal, Verkest a dû retourber deux verts. À propos des Dunes, il a dit : ‘ Vous avez un très beau terrain et je vais venir le montrer à des amis et le jouer plus tard cette saison .’

La peintisserie ‘Notre mère’ exposée à Londres en 2017 par Daniel-Hertel-Cournoyer, a été évaluée à 5000$ par Antonio Vitulli propriété d’une galerie privée.  Son homo geneticus qu’il va donner au CHUM était évaluée à 6000 livres par la galerie londonienne Parallax cette même année.

Le boulevard Saint–Louis ne semble pas être une priorité dans cette vague d’asphaltage que connaît la Ville.

Dans mon agenda (14 juin 1971) – Premier départ (7 h) aux Dunes avec Hugues Pelletier(95) c Michel St-Jean (90) et Claude Péloquin (100) …Deuxième départ (12 h 50) avec Serge Cournoyer c Roger Gauthier et Gaston Demers …Troisième départ (6 h 15) avec Roger Gauthier c Pierre Salvail et Gaston Demers. Je ne joue plus au golf mais j’ai joué (!).

Marc Paul | Photo: Gracieuseté de Jacques Sévigny

Un trou d’un coup au Club Le Continental ! L’ancien propriétaire de salles de cinéma (Cinéma Rio) Marc Paul, a réussi le 2e trou d’un coup de sa carrière au trou no 8 du Saint-Laurent vendredi le 11 juin. François Houde a été témoin de son coup de fer 7 parfait.

Pensée de la semaine- Les grandes victoires sont celles qu’on remporte sur soi-même.
(Édouard Bricon)

Bonne semaine !

 

Laurent Delainey
laudeney@hotmail.com

 

 

Publicité

Merci a mes commanditaires

commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire