SorelTracy Magazine - Samedi, 4 Décembre 2021

Dimanche 7 novembre, 2021

Élections municipales de Sorel-Tracy

Serge Péloquin conserve les clés de l’hôtel de ville

Serge Péloquin au centre, entouré de son équipe

(Stéphane Martin, 7 novembre 2021) Il aura fallu attendre le dépouillement de seulement quelques boîtes de scrutin pour constater la tendance se dessiner. Les Sorelois ont choisi de faire confiance à Serge Péloquin pour un 3e mandat à la mairie de Sorel-Tracy.

Il a remporté avec un total de 8406 votes contre 2 863 pour son adversaire Jocelyn Daneau.

« Les gens ont opté pour la continuité. Ils ont choisi avec un résultat quand même important. C’est un signal fort qu’ils me font confiance. […] Cela veut dire qu’il faut se mettre au travail rapidement et qu’il faut livrer la marchandise », confie Monsieur Péloquin en entrevue au SorelTracy Magazine.

Jocelyn Daneau à droite, en compagnie de son agent Yanick Caisse

Son adversaire, Jocelyn Daneau, termine la course avec 25% des voix.  « C’est surprenant, ce n’est absolument pas les relevés qu’on faisait. […] On est huit dans l’équipe et nous sommes déculottés. Je serais incapable de dire ce qui s’est passé. Je suis obligé de dire que l’analyse ne sera pas longue. Je ne m’apitoierai pas sur mon sort éternellement. Soyons réalistes, les gens disent non et c’est un non solide », déclare le candidat défait à la mairie de Sorel-Tracy, Jocelyn Daneau.

Notons que le taux de participation pour l’élection 2021 est de 38 % comparativement à 57 % en 2017.

Un conseil inchangé

Au terme de la soirée électorale, la Ville de Sorel-Tracy se retrouve avec le même portrait de famille autour de la table du conseil municipal.

À cet effet, le maire réélu se montre enthousiaste à travailler avec les mêmes personnes. « Les gens qui sont là sont des gens avec qui l’on travaillait super bien. Mon engagement était clair au départ, je vais travailler avec ceux que la population va choisir. On est tous des indépendants. On favorise des décisions liées aux projets qui sont amenés beaucoup plus que des décisions liées à la partisannerie », commente Serge Péloquin.

Concrètement, outre Martin Lajeunesse et Jocelyn Mondou qui avaient été réélus sans opposition, les conseillères Sylvie Labelle et Dominique Ouellet ont remporté leurs élections. Il en va de même pour Olivier Picard, Stéphane Béland, Benoît Guèvremeont et Patrick Péloquin.

Publicité

Publicité