SorelTracy Magazine - Samedi, 22 juin 2024

Mardi 3 octobre, 2023

Saint-Ours souhaite faire partie des discussions advenant la mise en vente de l’église

(Stéphane Martin, 3 octobre 2023) – La Ville de Saint-Ours souhaite faire partie des discussions advenant la mise en vente de l’église. Le conseil municipal adoptait au mois d’août dernier une résolution afin d’assujettir l’édifice au droit de préemption à des fins de conservation du patrimoine.

« Le conseil ne souhaite pas nécessairement acquérir l’église, mais souhaite sa protection et assurer sa conservation si elle était vendue. Si un acheteur se manifestait, le droit de préemption donne à la Ville 60 jours pour l’acheter au même prix et dans les mêmes conditions. Ça oblige un dialogue avec le futur acheteur. Nous voulons assurer la protection du cimetière sous l’église et surtout, on ne veut pas que les lieux servent à n’importe quel usage », explique le maire de Saint-Ours, Sylvain Dupuis.

Sylvain Dupuis

Si le maire parle au conditionnel, c’est qu’il n’a pas la confirmation officielle que la Fabrique souhaite se départir de l’église. Cependant, il peut se référer à un article du journal Les 2 Rives du 16 août 2023 dans lequel est il mention que le curé et président de la Fabrique, Éric Coulabaly, à l’intention d’envoyer une lettre officielle au conseil municipal de Saint-Ours demandant la prise en charge de l’église par la municipalité sinon il n’aurait d’autre choix que de vendre l’église.

« Monsieur Coulabaly déclarait dans ce média être en discussion depuis longtemps avec moi à ce sujet. Or, il y a plus de deux ans que je ne lui ai adressé la parole. Cet été, j’ai croisé le vice-président de la Fabrique, Jean Péloquin, il m’a dit qu’il me ferait parvenir une lettre et je l’attends toujours. On voit qu’il y a actuellement des travaux à l’église avec l’échafaudage aux abords de l’édifice. On sait qu’ils ont obtenu une subvention pour procéder à ces travaux, car on les a accompagnés pour recevoir cette subvention. Ce sont les seules nouvelles que nous avons », commente Monsieur Dupuis.

Le SorelTracy Magazine a tenté de contacter le conseil de Fabrique afin d’obtenir plus de détails sur les rénovations et la possibilité de mettre l’église en vente, mais on nous a répondu que le curé n’a rien à dire aux journalistes et qu’on nous contactera au moment jugé opportun.

Lire aussi :
Les trésors cachés de l’église de Saint-Ours
https://www.soreltracy.com/2021/avril/30a3.html
et
L’état de l’église de Saint-Ours sème l’inquiétude
https://www.soreltracy.com/2021/avril/26a7.html

 

Publicité

Publicité