SorelTracy Magazine - Jeudi, 26 mai 2022

Jeudi 10 mars, 2022

Rio Tinto bonifie son régime de congé parental et offre 18 semaines de congé payé pour tous les nouveaux parents et tuteurs

Rio Tinto apportera des améliorations à sa norme minimale mondiale en matière de congé parental payé à l’intention de ses employés et élimine la distinction entre responsable principal et secondaire d’un enfant. Tous les parents seront donc admissibles à un congé parental payé de 18 semaines.

Ces améliorations tiennent compte du partage des responsabilités entre les parents et offrent un taux de cotisation de retraite de 100 % pour les périodes de congé parental non payé ou payé en partie.

Le chef des Ressources humaines de Rio Tinto, James Martin, a déclaré : « Cette nouvelle norme en matière de congé parental témoigne de notre engagement à favoriser un milieu de travail plus inclusif, enrichissant et diversifié, et plus juste pour tous. »

« Chaque situation familiale est différente. Les changements que nous mettrons en oeuvre visent à offrir une plus grande flexibilité à nos employés afin qu’ils aient la chance de pourvoir aux besoins de leur famille, peu importe leur sexe ou leur situation parentale. Leur bien-être et celui de leur famille s’en verront accrus. »

En vertu de la nouvelle norme, qui entre en vigueur le 13 juin 2022, tout employé qui devient le parent naturel ou adoptif d’un enfant ou ayant recours à une mère porteuse sera admissible à 18 semaines de congé parental payé dans les deux premières années suivant la naissance ou l’adoption. Les avantages seront déployés au cours de 2022 et de 2023. Ils feront l’objet d’ajustements en fonction de la réglementation locale, des coutumes et des contextes.

Lorsque les deux parents travaillent pour Rio Tinto, les deux employés seront admissibles à un congé parental payé. Ils peuvent s’en prévaloir en même temps, l’un à la suite de l’autre ou avec un chevauchement entre les deux, selon ce qui convient le mieux aux besoins de leur famille.

Sous la nouvelle norme, les employés auront droit à un congé parental non payé allant jusqu’à 52 semaines, incluant la portion associée au congé parental payé, tout en bénéficiant d’un taux de cotisation de retraite de 100 %.

« Ces changements, en plus de procurer des avantages immédiats, participent d’une vision à long terme en assurant un financement adéquat de la retraite de nos employés. », souligne M. Martin.

« Nous espérons qu’avec les cotisations de retraite maximales pour les périodes de congé parental non payé ou à heures réduites, nous arriverons à combler l’écart entre les sexes en matière de retraite. »

Rio Tinto offre actuellement 18 semaines de congé parental payé aux employés reconnus comme responsables principaux d’un enfant et une semaine de congé payé pour les responsables secondaires.

Publicité

Publicité