SorelTracy Magazine - Lundi, 4 juillet 2022

Jeudi 9 juin, 2022

Rio Tinto annonce un partenariat stratégique avec Nano One

(Équipe STM, 9 juin 2022) – Rio Tinto et Nano One annoncent un partenariat stratégique et un investissement de 10 M$ américains.

Concrètement, l’entente permet la fourniture de produits à base de fer et de lithium. C’est Rio Tinto qui approvisionnera Nano One en métaux de batteries pour la fabrication de ses cathodes. Ce partenariat et ce financement permettront d’accélérer la stratégie de commercialisation de la technologie multicathodes (multi- MAC) de Nano One et de soutenir la fabrication de matériaux actifs pour cathode (MAC) au Canada. Il sera ainsi possible de créer une chaîne d’approvisionnement en batteries plus propre et plus efficace pour les marchés nord-américains et étrangers.

La technologie développée s’applique à tous les types de batteries lithium-ion, aussi bien pour les véhicules électriques et le stockage des énergies renouvelables que pour les produits électroniques portables.

Les dispositions de l’accord d’investissement avec Rio Tinto comprennent des droits de participation dans tout financement par actions ultérieur afin de maintenir une participation au prorata pendant une période de cinq ans à compter de la date de clôture; un blocage des cessions de titres et un moratoire pendant une période de 12 mois à compter de la date de clôture, sous réserve de certaines dispenses.

« Le Canada s’est positionné comme un chef de file mondial dans le domaine des minéraux critiques et des batteries et grâce à des partenariats comme celui annoncé aujourd’hui entre Nano One, Rio Tinto et notre gouvernement, nous continuons de constater le succès croissant du marché canadien des batteries pour véhicules électriques. Au cours des dernières années, notre gouvernement a soutenu Nano One avec un financement de plus de 10 millions de dollars pour l’aider à commercialiser ses projets novateurs et uniques, pour redoubler d’efforts afin de faire croître l’innovation canadienne et l’expertise des travailleurs canadiens dans le secteur des minéraux critiques, » a déclaré L’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie.

Rio Tinto et Nano One ont également conclu, à la clôture, un accord de collaboration stratégique qui prévoit l’étude des produits métalliques pour batteries de Rio Tinto, notamment les poudres de fer de l’usine Rio Tinto Fer et Titane de Sorel-Tracy, au Québec, qui pourraient servir de matière première pour la production des matériaux de cathode de Nano One.

Rio Tinto apportera le savoir-faire de son Centre de technologie et minéraux critiques, qui est fort d’une expertise unique dans l’extraction et le traitement des minéraux critiques tels que le lithium et le scandium, ainsi que des minéraux provenant du Canada, des États-Unis et d’autres sources internationales.

Publicité

Publicité