SorelTracy Magazine - Mardi, 21 mai 2024

Mardi 7 février, 2023

Richardson International : le comité de vigie sera remis en place à Sorel-Tracy

Oscar Cuellar (Richardson), Jean-Marc Ruest (Richardson), Patrick Péloquin (maire de Sorel-Tracy) et Jocelyn Mondou (conseiller municipal).

Sorel-Tracy, le 7 février 2023- Le maire de Sorel-Tracy, Patrick Péloquin, et le conseiller du Vieux-Saurel, Jocelyn Mondou, ont rencontré la direction de Richardson International le 1er février dernier afin de sensibiliser l’entreprise aux nuisances occasionnées par certaines de ses activités au centre-ville de Sorel-Tracy. Les représentants de l’entreprise ont démontré de l’ouverture à améliorer leurs procédés, mais aussi à établir une meilleure communication avec la population.

À cette occasion, le vice-président sénior aux affaires corporatives chez Richardson International à Winnipeg, Jean-Marc Ruest, s’est déplacé à l’hôtel de ville en compagnie du nouveau surintendant aux opérations du terminal de Sorel-Tracy, Oscar Cuellar.

Le maire de Sorel-Tracy, Patrick Péloquin, et le conseiller municipal, Jocelyn Mondou, ont convenu avec eux de remettre en place un comité de vigie sur lequel l’entreprise, la Ville, des citoyens et des commerçants échangeront afin de trouver des solutions pour atténuer les épisodes de poussière causés par le transbordement de navires de maïs.

Par ailleurs, la Ville a aussi proposé la mise en place d’une ligne téléphonique ou d’une adresse courriel pour répondre aux questions et aux commentaires des citoyens lorsque des problèmes sont constatés. Cette demande a été bien accueillie par les représentants de l’entreprise qui se sont dits favorables à une telle proposition.

Pour Patrick Péloquin, cette rencontre marque un changement positif de la part de Richardson: « Les responsables de l’entreprise se sont engagés à poser des gestes afin de diminuer les nuisances. Je salue cette ouverture! Richardson International est une entreprise stratégique pour la région, mais elle doit aussi prendre conscience du milieu dans lequel elle évolue. Je suis optimiste et convaincu que des solutions pourront bientôt être trouvées pour réduire et minimiser les problèmes rencontrés au centre-ville ».

Publicité

Publicité