SorelTracy Magazine - Mercredi, 7 Décembre 2022

Samedi 8 octobre, 2022

Retrouvailles touchantes pour les célébrations du 50e anniversaire de l’École secondaire Fernand-Lefebvre

La créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse : le mur des artistes dévoilé vendredi à la polyvalente Fernand-Lefebvre. Les artistes honorés sont l’auteure, scénariste, réalisatrice, Geneviève Dulude-Decelles, le comédien, auteur, réalisateur Guillaume Lambert, le romancier, scénariste-réalisateur Pierre-Marc Drouin, le guitariste Renaud Bastien, le photograhe Dominic Gouin, la chanteuse, actrice, doubleuse Elisabeth Gauthier-Pelletier, la batteuse Emmanuelle Caplette, le concepteur d’éclairage Eric Dionne, la designer de mode Marie-Eve Proulx, le producteur de télé, Martin Métivier, l’ingénieur de mixage et matricage Luc Tellier et la metteuse en scène Marie-Christine Lachance : Crédit : Annie Bourque

(Annie Bourque, 8 octobre 2022) – Des sourires émus, des larmes et des discours touchants ont marqué le dévoilement du mur des artistes vendredi en fin d’après-midi illustrant le début des célébrations du 50e anniversaire de fondation de l’École secondaire Fernand-Lefebvre. Un événement impossible à organiser en 2020 en raison de la Covid.

Une douzaine des 26 personnalités ont pris la peine de se déplacer pour assister à ces retrouvailles festives. L’une d’elle, Aude Ray, autrice-compositrice-interprète a confié au Sorel-Tracy Magazine comment «FL» et ses professeurs l’ont influencée de manière positive.

« Cette école m’a donné des ailes : j’ai été poussée par mes professeurs dont Jacques Cournoyer. J’ai commencé à écrire mes chansons ici et je suis partie à 20 ans étudier l’anglais en Colombie-Britannique», raconte-t-elle.

Sous la phrase inspirante, il n’y a pas d’artistes, sans éducation artistique! Les artistes dévoilés dans cette section du mur : le photographe Philippe Manning, le peintre Pierre Girard, le guitariste Stéphane Tellier, l’animateur et producteur Yannick Lévesque, la chroniqueuse et designer d’intérieur Eve Champagne, le comédien acteur Fred-Éric Salvail, le guitariste Carl Dutremble, le photographe Denis Farley, les auteurs compositeurs interprète, Antoine Lachance et Aude Ray, le comédien, auteur et metteur en scène, Jean-Francois Guilbault et la comédienne Kariane Héroux Danis, l’humoriste, comédien animateur Alain Dumas et le guitariste Alexandre Éthier. Crédit : Annie Bourque

Le récipiendaire du concours Pacifique en chanson Vancouver-Yukon en 2013 avait un message pour les jeunes. « Je me suis toujours fait dire que c’est impossible. Malgré les obstacles et les roches sur mon chemin, il y avait une flamme dans moi qui était plus forte. »

«J’ai besoin de la musique pour extérioriser mon hypersensibilité, dit-elle. Je leur souhaite de trouver leur voie à travers la musique, l’art, la peinture, dessin, théâtre. Moi, c’est un moyen de m’exprimer et même de trouver la guérison si on traverse des épreuves. »

Son professeur d’art dramatique Jacques Cournoyer, fort ému a mentionné qu’il était impressionné par ses jeunes étudiant.e.s.  « Souvent, ils ont en eux ce désir, mais personne pour l’actualiser, c’est triste. Ce que j’ai fait auprès d’eux, c’est de leur dire : vas-y, tu es bon, tu es capable. »

M. Cournoyer a exprimé sa fierté d’assister à cette belle éclosion de talents dont certain.e.s font maintenant carrière au petit écran au Québec, mais aussi sur des scènes en Europe, dans l’Ouest Canadien ou même à New-York.

Une rencontre empreinte d’émotion entre Aude Ray, auteure-compositrice et interprète et son professeur d’art dramatiques Jacques Cournoyer. Crédit : Annie Bourque

Sous les rires de l’assistance, le guitariste originaire de Saint-Aimé Alexandre Éthier raconte qu’un professeur lui a laissé la liberté de s’exercer à la guitare pendant que ses camarades de classe, pratiquaient la dactylo. Le récipiendaire de l’album instrumental de l’année en 2007 estime que l’école joue un rôle fondamental dans la découverte de passions artistiques.

Alexandre Éthier a fondé le programme El Sistema en s’inspirant d’un programme d’enseignement de la musique découvert lors d’un voyage au Vénuzuela alors qu’il jouait avec l’Orchestre symphonique de Montréal.  « J’ai ramené ce programme dans une école à Pointe-Saint-Charles : aujourd’hui, 500 jeunes pratiquent de la musique deux fois par jour, 5 jours par semaine incluant l’Orchestre symphonique gratis.»

De belles retrouvailles entre le comédien auteur et metteur en scène, Jean-François Guilbault et le guitariste de renom Alexandre Éthier qui considère important que l’école puisse laisser une place à l’enseignement des arts dont la musique, le théâtre. Crédit : Annie Bourque

Fierté soreloise

Enfin, les organisatrices du dévoilement du mur des artistes Peggy Lavoie et Anik Courchesne, Julie De Guise ont salué les professeurs inspirants comme Renée Paul, Louise Beaunoyer, Louis Ducasse, Marie-France Hébert.

Plusieurs artistes comme Alain Dumas n’ont pu être présents et ont pris la peine d’enregistrer une vidéo en partageant un souvenir ou une anecdote.  Alain Dumas a souligné sa première rencontre avec l’élue de son cœur, devenue aujourd’hui la mère de ses enfants. Il a rappelé fièrement sa participation aux Jeux du Québec en 1976 alors qu’il portait le gilet des Polypus.

De son côté, la comédienne Kariane Héroux-Danis qu’on a pu voir dans la série Les Mecs ou au théâtre a confié combien la polyvalente a été une étape capitale dans sa vie. « Cela m’a convaincue de faire ce métier. FL m’a aidé à vouloir être ce que je veux être», dit-elle dans une vidéo.

Enfin, la directrice de la Polyvalente Audrey Mills, a parlé de la fierté des élèves qui ont décroché un diplôme tout en se distinguant au plan académique, mais aussi dans les arts (cinéma, théâtre) ou dans les équipes sportives. Un sentiment de travail accompli du personnel qui a accompagné et soutenu ces jeunes durant leur parcours.

L’événement s’est conclu par la présentation d’une magnifique vidéo illustrant ces étudiants durant leurs activités para-scolaire ou déambulant sous la célèbre rampe, à l’entrée de la polyvalente. En filigrane des images, la magnifique chanson « Ensemble», interprétée par la talentueuse Patricia Larcher, originaire de Sorel-Tracy.

Le maire Martin Lajeunesse a souligné brièvement comment les personnalités affichées sur le mur des artistes à l’école secondaire Fernand Lefebvre représentent une source de fierté et d’inspiration pour tous.

Un peu d’histoire…

Avril 1966. Paul-Gérin Lajoie, ancien ministre de l’Éducation du Québec procède à la levée de terre pour la construction de l’école polyvalente Fernand Lefebvre.

Ce nom est attribué en hommage au président de la commission scolaire de Sorel.

Mars 1970 : Inauguration de la polyvalente qui a ouvert ses portes en septembre à 3100 élèves.

 

 

Publicité

Publicité