SorelTracy Magazine - Dimanche, 26 septembre 2021

Mercredi 25 août, 2021

Quand le présent rencontre le passé

Réouverture du parcours Richelieu au club de golf Continental

Photo: Kevin Arseneault

C’est vendredi le 20 août 2021 que les 9 trous du parcours Richelieu seront ouverts au public et aux membres. Pour l’occasion un quatuor d’honneur, soulignera ce nouveau début pour le Richelieu. Jean Cournoyer, actuel propriétaire du Continental, Jocelyn Matte surintendant du Continental depuis ses touts débuts, Benoit Guévremont, professionnel de golf, Jean Marc Pontbriand, capitaine du club et finalement Jacques Sévigny, président, s’élancerons sur le départ pour marquer ce nouveau début.

Mais le plus important de tout, nous soulignerons également la présence de Jean-Guy Poirier, premier professionnel de golf au Continental et architecte de ce parcours.

Jetons un regard sur le passé !

Malgré qu’il ait été nommé « Richelieu » seulement en 1993 lors de l’ouverture du parcours Saint-Laurent, il y avait déjà longtemps que le terrain qu’on appelait à l’origine « Continental » recevait les golfeurs de la région. C’est en effet le 15 juin 1975 que les premiers golfeurs ont été appelés sur le tertre de départ d’un parcours qui ne comptait que neuf trous à l’époque.

Pour l’aider dans son projet, il a reçu l’aide de Jean-Guy Poirier, un professionnel de golf qui habitait dans la région. C’est ce dernier qui a fait exécuter les travaux sur les terres de Monsieur Antaya, travaux qui ont commencé à l’automne 1973 pour se continuer tout l’été 1974.

C’est donc Monsieur Poirier qui est devenu l’architecte du premier neuf trous. Bien qu’il n’ait jamais travaillé à la confection d’un terrain auparavant, Monsieur Poirier se tira fort bien d’affaire. Sans plan bien précis avant même le début des travaux, il se laissa tout simplement guider, un trou à la fois, par Dame Nature. C’est ainsi que le parcours s’est dessiné par lui-même, sillonnant les grands pins matures qui font son charme, et se laissant balancer par les vallons qui, souvent, délimitaient les tertres de départ et les verts. Seuls les verts des trous #16 et #18 ont dû être surélevés artificiellement, laissant tout le reste du parcours à son état naturel.

En 1978, l’arrivée de Gérard Matte comme actionnaire du club a amené un vent de renouveau au Continental. Il demande dès son arrivée à Jean-Guy Poirier de dessiner neuf autres trous afin de compléter le parcours. C’est donc en 1980 que le deuxième neuf a été ouvert au public et que le Richelieu est devenu un parcours de 18 trous. Encore une fois, le travail de défrichage a été important, mais on a également ajouté au travail des employés, la mise en place d’un vaste système d’irrigation afin d’assurer une meilleure qualité du terrain, sans aucune subvention pour les aider, le travail des ouvriers est devenu encore plus important, puisqu’ils avaient peu de moyens financiers à leur disposition et ils ont souvent dû réaliser le travail à la main.

Depuis 1980, le parcours Richelieu a très peu changé. Seuls les trous #4 et #5, qui étaient situés très près l’un de l’autre et n’offraient pas de sécurité adéquate aux golfeurs, ont été redessinés sur une terre boisée nouvellement acquise, à l’endroit où on les connait aujourd’hui.

Aujourd’hui, le Richelieu est toujours fidèle à lui-même. En pleine nature, les golfeurs se laissent rapidement séduire par ses magnifiques pins centenaires, par le petit ruisseau naturel qui traverse le parcours et par ses couleurs uniques une fois l’automne arrivé.

En 2019, Jean Cournoyer, se porte acquéreur du Continental, et dès les premiers instants sous sa direction, il s’engage à redonner ses lettres de noblesse au parcours Saint-Laurent en investissant temps et argent pour améliorer le parcours. Mais il a déjà un rêve caché qu’il exprime finalement en 2020, en demandant à Jocelyn Matte de mettre de l’avant la réouverture du parcours Richelieu, en ouvrant 9 trous, l’ancien premier neuf original de l’époque.

Dès l’été 2020, les travaux commencent, et après le défrichage, l’ensemencement des allées, des verts, la réfection des sentiers, et l’ajout d’arbres qui donneront un nouveau look aux trous en bas dans la vallée. Après un an de labeur de la part des travailleurs de l’équipe terrain, ce 20 août 2021, nous verrons le rêve de Jean Cournoyer se réaliser. Ce parcours de 9 trous, sera dédié aux familles, aux jeunes, aux plus âgés qui se contentent d’un beau neuf trous en après-midi.

La nouvelle vocation est claire, le Saint-Laurent est un parcours de 18 trous, et le Richelieu un parcours accessible pour tous et toutes. Bref toute cette clientèle qui a su redécouvrir le golf en cette période de pandémie lors des saisons 2020 et 2021.

Le Richelieu offrira une variété de tarifs, à pied, en voiturette en forfait. Pourquoi pas deux fois le Richelieu afin de bien découvrir ses secrets cachés.

 

Publicité

Publicité