SorelTracy Magazine - Jeudi, 26 mai 2022

Lundi 21 mars, 2022

Rénovation et amélioration au parc Henri-Lacroix, Contrecœur obtient 100 000 $ de Québec

La députée de la circonscription de Verchères Suzanne Dansereau et la mairesse de Contrecoeur Maud Allaire.

(Sylvain Latour) – La Ville de Contrecœur obtient une subvention de 100 000 $ du gouvernement du Québec pour le remplacement des modules de jeux et l’aménagement d’une piste de pumptrack au parc Henri-Lacroix (4550, rue L’Heureux).

La ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la condition féminine Mme Isabelle Charest a annoncé le vendredi 11 mars dernier l’attribution d’une enveloppe de 20 millions de dollars pour soutenir 250 projets dans des municipalités de moins de 10 000 habitants.  L’aide financière maximum par projet est de l’ordre de 100 000 $.  C’est dans le cadre du nouveau Programme de soutien aux infrastructures sportives et récréatives de petite envergure (PSISRPE) que la Ville de Contrecœur a déposé sa demande. Ce programme vise à soutenir la présence de ce type d’infrastructures dans des collectivités de plus petite taille.

Le parc Henri-Lacroix étant l’un des plus anciens à Contrecœur, tous les modules de jeux seront remplacés. Actuellement accessibles aux enfants de 5 ans et plus, les nouveaux modules permettront aussi aux enfants de 5 ans et moins de s’amuser. Une piste de pumptrack sera également aménagée dans ce parc. Il s’agit d’une piste à rouleaux pour les vélos composée de bosses arrondies et de virages relevées. La piste servira aussi aux BMX, trottinettes, skates et rollers.

La mairesse de Contrecœur Maud Allaire est heureuse de cette opportunité : « Les familles sont au cœur de nos décisions. Nous devons profiter de cette occasion pour rénover et améliorer le parc Henri-Lacroix. Les jeunes et les moins jeunes pourront s’amuser en toute sécurité grâce à ces nouvelles infrastructures. Le mode de vie récréatif est un trait caractéristique de Contrecœur que nous voulons davantage mettre en évidence. L’annonce de ce projet s’inscrit dans cette démarche en plus de respecter les objectifs de notre politique des familles et des aînés ainsi que du plan directeur des parcs ».

Aucun échéancier n’a été fixé pour la réalisation du projet puisque la Ville de Contrecœur est à l’étape de la conception. Le coût total du projet n’est pas encore défini à ce stade-ci.

Publicité

Publicité