SorelTracy Magazine - Lundi, 15 avril 2024

Mercredi 31 mai, 2023

« Reconnaitre » lance sept nouveaux projets interordres

Longueuil, le 30 mai 2023. – En novembre dernier, Reconnaitre rendait public son deuxième appel de projets interordres. Huit projets ont été déposés, dont sept répondaient aux critères d’admissibilité. Ces projets ont été analysés par les membres de jurys indépendants dans les catégories de la recherche collaborative en petite enfance ainsi qu’en innovation et développement de la formation en petite enfance.

Tous ces projets sont issus de partenariats cégeps-universités du territoire de la Montérégie et mobilisent des dizaines de chercheurs et de praticiens qui souhaitent actualiser et valoriser la formation en enseignement supérieur dans le domaine de la petite enfance. Reconnaitre y engage plus de 400 000 $.

Les projets portent sur des préoccupations diversifiées des intervenantes et des intervenants en petite enfance. À titre d’exemple, en recherche participative, les chercheurs s’intéressent aux compétences interculturelles, aux approches inclusive et durable en milieu de garde éducatif, au développement des savoir-être professionnels chez les intervenants, ou encore, à la littératie précoce chez les enfants de 0 à 5 ans.

Pour le volet innovation, les équipes travailleront à la conception de trousses pédagogiques, à la transition au numérique de matériel spécifique en éducation à l’enfance et à la mise en place d’environnements d’apprentissage axés sur les saines habitudes de vie et la créativité. Autant de moyens pour actualiser et consolider la pratique professionnelle auprès des enfants en milieu de garde éducatif ainsi que les parcours de formation dans le domaine de la petite enfance dans les institutions collégiales et universitaires en Montérégie.

« Après seulement deux ans d’activités, Reconnaitre devient de plus en plus une référence dans le développement de la formation en enseignement supérieur en petite enfance. C’est un apport non négligeable dans le foisonnement d’activités qui caractérise déjà le domaine de la petite enfance », commente la directrice de l’organisme, Marie-Claude Pineault.

Rappelons que la mission de Reconnaitre, le Pôle d’enseignement supérieur pour la petite enfance en Montérégie, est de favoriser la concertation entre les six cégeps et les quatre universités présentes dans la région. Cela signifie, entre autres, de prioriser l’accessibilité de la formation offerte aux intervenants et intervenantes de la petite enfance et de valoriser les professions du domaine de la petite enfance.

Publicité

Publicité