SorelTracy Magazine - Mercredi, 28 février 2024

Mercredi 14 juin, 2023

Présence de l’évêque de Saint-Hyacinthe au 13e mardi de Saint-Antoine

Au centre, on reconnait Mrg Christian Rodembourg et les curés des différentes paroisses avoisinantes dont Patrice Savadogo qui l’a invité à clôturer la neuvaine amorcée en mars, dédiée aux mardis de Saint-Antoine de Padoue. Crédit : Jacinthe Joyal

Une belle photo d’une paroissienne Jacinthe Joyal et de Mgr Rodembourg, évêque du diocèse de Saint-Hyacinthe, depuis 2017. Crédit : Jacinthe Joyal

(Annie Bourque) – Une centaine de personnes dont l’évêque du diocèse de Saint-Hyacinthe Christian Rodembourg a assisté au 13e mardi de Saint-Antoine de Padoue qui culminait la neuvaine amorcée en mars dernier à l’église Saint-Enfant-Jésus du secteur Tracy.

En matinée, la présence de l’évêque à l’église Saint-Pierre à Sorel a aussi attiré de nombreux croyants, a-t-on appris.

-Y a du monde à messe!, s’est d’ailleurs exclamé le prêtre Patrice Savadogo.

Dans son sermon, l’évêque a expliqué à l’assistance la notoriété de Saint-Antoine qui est reconnu pour aider les gens à retrouver un objet perdu. Mgr Rodembourg a rappelé la naissance de Saint-Antoine à Lisbonne au Portugal. Cet intellectuel était reconnu pour son talent d’orateur et sa connaissance des Saintes Écritures.

Puis, après un séjour en France et Italie, on a appris que Saint-Antoine est décédé à 36 ans, le 13 juin 1231. L’évêque a noté que même 8 siècles après sa mort et sa canonisation en 1232, plusieurs citoyens du monde entier lui vouent encore un culte.

Plusieurs croyants l’invoquent pour retrouver la santé, surmonter un deuil, une épreuve ou encore pour exaucer un vœu. Enfin, après la bénédiction des pains, l’évêque Rodembourg, originaire de Belgique qui a été curé jusqu’en 2017, dans la paroisse Saint-Antoine de Padoue à Longueuil, a pris le temps de rencontrer les citoyens qui étaient ravis de jaser avec lui.

Publicité

Publicité