SorelTracy Magazine - Mercredi, 17 juillet 2024

Jeudi 13 juillet, 2023

Près de 22 hectares de terres agricoles seront aménagés en 2023 afin de préserver l’agriculture grâce au programme ALUS Montérégie

Montérégie, le 13 juillet 2023 – La Fédération de l’UPA de la Montérégie et ALUS annoncent que le programme ALUS Montérégie va permettre d’aménager près de 22 hectares de terres agricoles en 2023 afin de préserver l’agriculture et la biodiversité au profit des collectivités et générations futures. Cette année, 42 entreprises agricoles situées dans 35 municipalités de la Montérégie se sont engagées à réaliser des aménagements dans l’Agglomération de Longueuil et dans les MRC de Beauharnois-Salaberry, de Brome-Missisquoi, du Haut-Richelieu, du Haut-Saint-Laurent, des Jardins-de-Napierville, de Marguerite-d’Youville, des Maskoutains, de Pierre-De Saurel, de Rouville, de la Vallée-du-Richelieu et de Vaudreuil-Soulanges.

Les projets d’aménagement de bandes riveraines élargies, de haies multifonctionnelles, de bandes pour pollinisateurs, de prairies fleuries avec herbacées et de zones pour la fauche retardée contribueront considérablement au maintien et à la création de la biodiversité sur le territoire. En effet, les bénéfices engendrés sont bien réels : les infrastructures naturelles créées et bonifiées par les producteurs aident à renforcer la biodiversité et à la résilience des fermes et des communautés face aux changements climatiques comme les inondations et sécheresses. C’est toute la collectivité qui en bénéficiera.

Pour le soutien de ces projets, les entreprises agricoles participantes recevront des rétributions financières de plus de 73 300 $ d’ici 2027. Par ailleurs, ALUS Montérégie s’engage à la pérennité des aménagements puisque que les contrats de conservation de 24 projets totalisant 12,2 ha établis en 2018 seront reconduits pour un autre 5 ans. Ce qui représente un montant de 44 204 $ en paiements annuels en gestion et intendance afin de garantir le maintien à long terme des projets ALUS.

« Les agricultrices et les agriculteurs de notre région s’investissent. Ils invertissent ressources et temps afin de soutenir l’agriculture durable et la biodiversité. Le programme ALUS Montérégie permet d’accompagner nos productrices et producteurs agricoles et de valoriser leurs bons coups en agroenvironnement » – Julien Pagé, 1er vice-président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie et président du comité ALUS Montérégie.

En 2016, la Fédération de l’UPA de la Montérégie met sur pied le premier programme en agroenvironnement au Québec à offrir une rétribution financière, grâce au soutien d’ALUS. À ce jour, le programme ALUS Montérégie regroupe 131 fermes. Ensemble, elles consacrent plus de 121 ha de superficies agricoles à l’aménagement de biens et de services écosystémiques dans 14 MRC et 60 municipalités de la Montérégie.

« Les productrices et producteurs agricoles occupent une position privilégiée pour offrir des solutions qui répondent à certains des défis les plus urgents de notre époque, notamment les changements climatiques et la perte de la biodiversité. ALUS propose une façon unique d’améliorer l’environnement : collaborer avec des partenaires locaux comme l’UPA Montérégie pour préserver l’agriculture, la faune et les espaces naturels pour les collectivités et les générations futures » – Bryan Gilvesy, président-directeur général d’ALUS.

Publicité

Publicité