SorelTracy Magazine - Jeudi, 13 juin 2024

Lundi 19 Décembre, 2022

Une année record pour les participants d’ALUS Montérégie :

Plus de 106 000 $ remis à 34 agriculteurs de la région engagés à améliorer l’environnement

Cliquez sur la photo pour agrandir

MONTÉRÉGIE, LE 15 DÉCEMBRE 2022 – Le 14 décembre dernier, la Fédération de l’UPA de la Montérégie et ALUS Canada ont souligné les efforts d’agricultrices et d’agriculteurs qui se sont engagés, pour une période de 5 ans, à améliorer l’environnement en participant au programme ALUS Montérégie. La somme totale de 106 000 $ leur a été remise en rétribution monétaire pour la mise en place d’aménagements durables ayant permis la création et le maintien de biens et services environnementaux sur leurs terres agricoles.

2022, une année record !

Cette année, les aménagements rétribués ont été réalisés par 34 entreprises agricoles réparties dans 21 municipalités de 8 MRC de la Montérégie, totalisant une superficie de 31,8 ha de terres agricoles.

Les contrats de conservation des projets réalisés en 2017 ont été renouvelés pour un autre 5 ans, ce qui représente une rétribution supplémentaire de 20 260 $ pour le maintien de près de 7 ha de projets aménagés.

« Je me réjouis de voir autant d’agricultrices et agriculteurs de la Montérégie déterminés à mettre en place de nouvelles pratiques agroenvironnementales. D’autant plus que cette année fût exceptionnelle puisque les participants ont aménagé 31,8 ha de terres agricoles, soit plus du double de la superficie des deux dernières années », a mentionné Julien Pagé, 1er vice-président de l’UPA Montérégie et président du Comité ALUS Montérégie.  « Je tiens à souligner également l’arrivée de nouveaux partenaires municipaux qui prennent maintenant part au programme en soutenant financièrement les productrices et producteurs de leur région. » ajoute-t-il.

Au cours de l’année 2022, des aménagements ont été réalisés sur des fermes situées dans les MRC de Vaudreuil-Soulanges, des Jardins-de-Napierville, de Rouville, de Pierre-De Saurel, des Maskoutains, de Beauharnois-Salaberry, de la Haute-Yamaska et de Brome-Missisquoi.

Le succès sans précédent de ce programme repose sur des partenariats solides. C’est notamment grâce à ALUS Canada, une organisation de bienfaisance qui a déjà investi plus de 16 M$ pour établir plus de 14 973 ha et 35 collectivités ALUS à travers le pays, que le programme a pu voir le jour.

« Nous sommes fiers de notre présence en Montérégie, notre première collectivité au Québec. Depuis 7 ans maintenant, nous avons développé un partenariat exceptionnel avec la Fédération de l’UPA Montérégie, et créé un programme robuste grâce au travail exceptionnel de l’équipe d’agroenvironnement et des coordonnateurs du programme. De 2016 à 2022, ALUS a investi plus de 600 000 $ pour le programme ALUS Montérégie, et s’est engagé pour un financement supplémentaire de 295 000 $ cette année. La demande est forte pour un tel programme dans la région, et c’est très motivant pour nous. » mentionne Lynn Bishop, vice-présidente, Finances et opérations chez ALUS Canada.

À l’occasion de l’expansion de ses activités à Contrecoeur, l’Administration portuaire de Montréal (APM) est devenue en 2020 partenaire Or du programme en remettant une somme de 150 000 $ sur 5 ans.

« Notre appui à ALUS Montérégie est en lien direct avec nos valeurs en tant qu’organisation et avec notre vision de développement durable. Il est très stimulant de constater les impacts directs de la collaboration de l’APM à travers tous ces projets de préservation de la biodiversité qui prennent forme. Chapeau à ces agricultrices et agriculteurs engagés envers la planète ! », ajoute Mélanie Nadeau, vice-présidente des affaires publiques et des relations avec la communauté à l’APM.

La Fédération souligne également la contribution financière de la MRC de Pierre-De Saurel, de la MRC de Roussillon ainsi que des villes de Saint-Jean-sur-Richelieu, Sorel-Tracy et des municipalités de Saint-Alexandre, de Sainte-Victoire-de-Sorel, de Yamaska, de Saint-Robert, de Saint-David, de Saint-Isidore, de Saint-Philippe, de Saint-Mathieu et de Saint-Barnabé.

Pour consulter la liste des 34 fermes participantes, CLIQUEZ ICI

Bilan des réalisations 2022
• Plus de 126 000 $ d’investissements en rétribution monétaire pour la création et le maintien de biens et services écosystémiques des 5 prochaines années (106 000 $ pour les nouveaux projets et 20 260 $ pour le renouvellement des ententes de conservation 2017);
• 34 fermes participantes;
• 31,8 ha de superficies revitalisées;
• 12 types d’aménagements;
• 21 municipalités et 8 MRC.

Bilan total des réalisations depuis 2016
• 131 fermes participantes;
• 122,28 ha de terres pour les biens et services écosystémiques;
• 450 000 $ d’investissement pour les rétributions monétaires sur 5 ans;
• 1 243 670 $ d’investissement pour l’implantation et administration des projets;
• Biens et services écosystémiques créés dans 14 MRC de la Montérégie;
• Aménagements dans plus de 60 municipalités de la Montérégie.

Concrètement, ce sont près de 400 km de haies diverses (brise-vent, arbustives, herbacées et multistrates) qui ont été implantées; l’équivalent de près de 20 fois le Centre Bell de zones en friches, d’étangs reboisés ou de reboisement de coulées agricoles; 275 km de bandes riveraines herbacées favorisant les pollinisateurs mises en place; l’équivalent de 68 piscines olympiques transformées en pré fleuri pour les pollinisateurs ainsi que 8 ha de fauches retardées à travers la Montérégie.

Candidatures recherchées pour 2023
Les agricultrices et agriculteurs de la Montérégie intéressé(e)s à améliorer l’environnement grâce à des aménagements sur leurs terres peuvent soumettre leur candidature en remplissant le formulaire en ligne. Pour plus de détails : https://monteregie.upa.qc.ca/producteur/agroenvironnement/alus-monteregie

Pour consulter la liste des 34 fermes participantes, CLIQUEZ ICI

Fédération de l’UPA de la Montérégie

Publicité

Publicité