SorelTracy Magazine - Jeudi, 23 mai 2024

Jeudi 11 avril, 2024

Par Denis Courville

Parlez maintenant ou se taire à jamais

Par Denis Courville

Est-ce que notre conseil de ville désire faire un pas en avant ou un pas en arrière ?

Il n’est pourtant pas dans ses habitudes de demander aux citoyens s’ils veulent un référendum sur quelque sujet que ce soit. J’en sais quelques chose, le conseiller Olivier Picard m’a déjà dit que c’était très dispendieux à organiser.

La décision ci-après honore le conseil municipal de Sorel Tracy Le conseil de ville souhaite que le projet de règlement d’emprunt de 45 M$ devant permettre la construction du complexe aquatique soit préalablement soumis à l’approbation des citoyens « personnes habiles à voter. »

Un registre sera par conséquent ouvert. Ce registre sera accessible du 15 au 19 avril, de 9 h à 19 h sans interruption, au bureau du greffier situé à l’hôtel de ville du 71, rue Charlotte à Sorel-Tracy.
Considérant que dans une ville, il faut en avoir pour tous les goûts.

Quel que soit le résultat du nombre de signatures au registre et/ou de votes à un éventuel référendum, notre conseil de ville aura la légitimité d’agir en fonction de la décision des citoyens et de leur capacité de payer.

Payeurs de taxes ville de Sorel Tracy à vous de vous exprimer. Parler maintenant ou se taire à jamais ? Et payer une taxe spéciale pour pourvoir aux dépenses engagées relativement aux intérêts et au remboursement en capital des échéances annuelles de l’emprunt, qui sera prélevé, chaque année, durant le terme de l’emprunt (25 ans) sur tous les immeubles imposables situés sur le territoire de la ville.

Le choix nous appartient à nous payeurs de taxes on avance en fonction d’un projet grandiose qui pourrait à terme atteindre les 50 M$ ou on recule en fonction d’un projet plus modeste.

Et en Considération d’un extrait de la chronique qui suit : Source La Gazette de Saurel – Affaires publiques par Jocelyn Daneau extrait : Saurel : objectif 0 % d’augmentation de taxes
Extrait : Il ne faut pas perdre de vue que Saurel se montre souvent très prodigue avec notre argent.

Mentionnons les centaines de milliers de dollars donnés annuellement à Statera ou au GIB Fest (y incluant son volet Régates). N’oublions pas que l’estimation pour le nouveau complexe aquatique vient de passer subitement d’un coût de 35 M$ à un minimal 45 M$, ce qui devrait faire augmenter notre endettement collectif de 19 M$ c.-à-d. 543 $ par citoyen. De même, dans l’hypothèse de la tenue des Jeux du Québec en 2027, c’est un autre 2 M$ minimum qu’il faudra allonger.

Il y a ici, un sérieux avertissement et donc un risque de perte de contrôle des finances publiques de la ville de Saurel.
propos de la Gazette de Saurel https://gazettedesaurel.wordpress.com/2024/04/10/saurel-objectif-0-daugmentation-de-taxes/
Blog sur les affaires publiques à Saurel et dans sa région
Par M. Jocelyn Daneau

Publicité

Publicité