SorelTracy Magazine - Vendredi, 17 septembre 2021

Vendredi 25 juin, 2021

Parc éolien Pierre-De Saurel, un projet communautaire visionnaire

Sorel-Tracy, le 23 juin 2021 – En avril 2010, après 2 ans d’analyse et d’études coordonnées par l’ingénieur local Marcel Fafard, le Conseil de la MRC de Pierre-De Saurel de l’époque donnait son aval pour la présentation d’un projet de parc éolien qui sera situé en ruralité, soit à Saint-Aimé, Saint-Robert et Yamaska. Le préfet Raymond Arel avait alors affirmé : « La MRC, qui est à l’affût de nouvelles sources de revenus, a procédé à différentes études d’exploration en ce sens. À la suite des résultats de ces études, nous souhaitons déposer une soumission à Hydro-Québec, car nous croyons que la région, les municipalités concernées ainsi que les propriétaires bénéficieraient grandement de ce projet qui apportera d’importantes retombées économiques s’il est accepté ». La MRC devenait l’une des rares au Québec, pour ne pas dire la seule, à investir à 100 % dans un parc éolien.

Le Conseil de 2010 a vu juste puisque les retombées économiques sont bien au rendez-vous depuis la mise en opération du parc éolien! Ainsi, ce sont 415 782 $ en provenance du parc éolien que la MRC de Pierre-De Saurel a réparti en début de semaine aux douze municipalités de son territoire selon leur richesse foncière uniformisée (RFU). La RFU permet de mesurer et de comparer la capacité des municipalités à générer des revenus de taxes. Elle sert souvent comme base de répartition aux MRC. À ce jour, c’est près de 7,5 M$ qui ont été générés, en 4 ans de production, et qui ont permis à la MRC d’assumer les paiements de son emprunt, de constituer un fonds de prévoyance, d’effectuer les transferts aux municipalités ou de contribuer à des projets régionaux.

Répartition des remises aux municipalités

1 Année de référence 2020 puisque cette répartition est liée à l’année d’opération 2020
(janvier à décembre).

La région profitera d’un montant, également de 415 782 $, provenant de la même source, mais dont l’affectation sera déterminée par les conseillers régionaux prochainement.

Gilles Salvas, le préfet de la MRC, s’en réjouit : « Je suis particulièrement fier de la vision régionale que nous avons eue en 2010 lorsque nous avons présenté, dans le cadre d’un appel d’offres d’Hydro-Québec, un projet de parc éolien 100 % communautaire, c’est-à-dire sans la participation financière d’un partenaire privé. Cette initiative « 100 % MRC » a été un des éléments déterminants pour l’acceptation du projet par Hydro-Québec Distribution. Il est important de rappeler l’ouverture des élus en poste depuis 2008 qui ont permis la mise en oeuvre d’un tel projet. La MRC avait su, une fois de plus, innover et se démarquer à cette occasion. Grâce à cette décision, l’ensemble du territoire en bénéficie aujourd’hui! »

Denis Boisvert, directeur général de la MRC, souligne : « Ce projet est l’exemple parfait des bienfaits d’une approche régionale et de la complémentarité rurale et urbaine qui nous distingue : les éoliennes sont construites dans trois municipalités rurales, qui reçoivent des compensations financières, mais toutes les municipalités de la MRC en profitent en recevant des distributions financières ».

Par ailleurs, au fil des années, les ressources humaines de la MRC ont toujours contribué à ce projet en faisant profiter de leur expertise en administration, finances, affaires juridiques, secrétariat, informatique, communication, aménagement du territoire et gestion des cours d’eau. Sans oublier le dévouement des administrateurs qui ont assuré, avec les ingénieurs au dossier, un excellent contrôle des coûts durant la construction.

Avec les professionnels et les administrateurs qui ont participé ou participent à l’avancement du parc éolien depuis 2010, c’est tout un travail d’équipe qui est derrière ce projet communautaire générateur de revenus pour la région de Pierre-De Saurel.

Source : Josée-Ann Bergeron | MRC de Pierre-De Saurel

Publicité

Publicité