SorelTracy Magazine - Vendredi, 1 mars 2024

Mardi 19 septembre, 2023

Usine d'hydrogène vert à Sorel-Tracy:

« On n’a plus de temps à perdre avec ça » – Patrick Péloquin

(Stéphane Martin, 19 septembre 2023) – L’inauguration de la première usine d’hydrogène vert risque de ne jamais avoir lieu à Sorel-Tracy.

Le projet attendu depuis le mois d’octobre 2022 se retrouve en péril alors que les membres du conseil municipal ont entamé des procédures légales contre l’entreprise CHARBONE qui est derrière le projet.

Selon ce qui a été véhiculé lors de la dernière assemblée ordinaire du conseil municipal de la Ville de Sorel-Tracy, un avocat a été engagé afin de résilier le contrat qui unit la Ville à CHARBONE.

« Depuis la signature du bail en 2021, CHARBONE n’a jamais payé son loyer. On a contacté à maintes reprises à cet effet. On ne va pas discuter tant et aussi longtemps que le paiement ne sera pas effectué. Présentement, on entame des procédures et on va résilier le bail pour reprendre le terrain », explique le maire de Sorel-Tracy, Patrick Péloquin, en entrevue au SorelTracy Magazine.

« On parle à de multiples entreprises qui veulent venir s’établir dans notre région et ce terrain-là est convoité. On n’a plus de temps à perdre avec ça. Pour l’instant, on ne voit pas la fin de ce projet-là, on n’a pas reçu nos paiements et l’on agit en conséquence. On ne va pas freiner le développement de Sorel-Tracy pour une compagnie qui ne respecte pas ses engagements », ajoute-t-il.

La direction de CHARBONE réagit

La direction de CHARBONE demeure positive dans cette histoire l’opposant à la Ville de Sorel-Tracy et a même espoir d’en arriver à une entente.  « On est un peu surpris et l’on aurait aimé être avisé de cette décision du conseil. On aurait été sur place hier pour s’expliquer, on ne se cache pas. Nos intentions n’ont jamais été de partir de Sorel-Tracy. On a toujours été supporté par la Ville, on veut trouver une solution à ça dans les plus brefs délais », déclare le chef de la direction chez CHARBONE, Dave Gagnon.

« Il y a des dispositions dans le contrat, il va falloir s’entendre. Le seul litige qu’il y a actuellement, ce sont des paiements en retard. Si l’on fait nos paiements, je m’attends à ce que le contrat reste valide. On a mis beaucoup d’argent dans ce projet. La meilleure chose est de se parler, ça fait depuis la mi-octobre que l’on tente de leur parler. […] Vous savez, on est les premiers à partir un projet d’hydrogène vert au Canada. Ce n’est pas simple, il faut être patient et résilient. C’est ce que l’on a fait et je m’attends à la même chose de la Ville », de conclure Monsieur Gagnon.

Le projet de la première usine d’hydrogène vert à Sorel-Tracy avait été annoncé en grande pompe en 2021. L’inauguration qui devait avoir lieu à l’automne 2022 a été reportée à au moins deux reprises. (Voir texte : https://www.soreltracy.com/autre-report-de-linauguration-de-la-premiere-usine-dhydrogene-vert-a-sorel-tracy/ )

Publicité

Publicité