SorelTracy Magazine - Jeudi, 26 mai 2022

Jeudi 24 mars, 2022

Objectif « rapprochement » pour la 34e semaine québécoise de la déficience intellectuelle

La Semaine québécoise de sensibilisation à la déficience intellectuelle fête sa 34e édition cette année et a pour objectif de rapprocher la population des personnes vivant avec une déficience intellectuelle, pour une société plus inclusive.

Pour l’occasion, l’Association de la déficience intellectuelle de la région de Sorel (ADIRS) a accepté d’ouvrir ses portes au CISSS de la Montérégie-Est pendant que se déroulait des activités contributives avec ses usagers.

Quelle est la mission des activités contributives offertes à l’ADIRS ?

Les activités contributives sont des activités de maintien des acquis, c’est également de la stimulation, de la participation dans la communauté et aussi une occasion de leur faire apprendre des capacités de travail par le biais de 6 activités différentes ; la fabrication de buches écologiques, la récupération des canettes, la récupération du papier, et du déchiquetage par la suite, des ateliers culinaires, des ateliers de fabrication d’objets artisanaux et de la menuiserie. – Julie Trudeau, Directrice de l’ADIRS.

Comment le CISSS de la Montérégie-Est contribue-t-il à défaire ces préjugés à l’endroit des personnes atteintes d’une déficience intellectuelle ?

C’est à travers le travail quotidien de tous nos intervenants qui soutiennent les personnes qui ont une déficience intellectuelle pour qu’elles puissent soit vivre en appartement seules, qu’elles puissent participer à des activités de loisir, à des activités citoyennes parce que chaque personne qui a une déficience intellectuelle, qui réalise ses rêves et qui contribue dans sa communauté devient un super bon ambassadeur pour faire tomber les préjugés. – Dominique Auger, Directrice des programmes DI-TSA-DP du CISSS de la Montérégie-Est

À voir en vidéo, une immersion dans le quotidien de ces personnes, afin de briser les préjugés à leur égard.

Publicité

Publicité