SorelTracy Magazine - Mardi, 29 novembre 2022

Jeudi 13 octobre, 2022

Élections partielles Sorel-Tracy 2022

«Nous devons réagir face aux changements climatiques», Patrick Péloquin candidat à la mairie de Sorel-Tracy

(Sorel-Tracy, le mercredi 12 octobre 2022) – Le candidat à la mairie de Sorel-Tracy, Patrick Péloquin, fait de la protection de l’environnement son premier engagement majeur. «Nous sommes affectés par les changements climatiques et devons agir rapidement pour contrer les effets négatifs de ces changements», déclare le candidat.

Cet engagement se décline sous quatre thèmes, qui sont :
• La protection des milieux humides et naturels
• Une veille à la pollution
• Le développement domiciliaire
• La création de la Charte verte de Sorel-Tracy.

«Il faut participer activement aux démarches de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) afin que les villes puissent obtenir plus de pouvoirs et de contrôle sur la conservation de terrains à des fins de conservation», estime Patrick Péloquin en matière de protection des milieux humides et naturels. S’il est élu, il s’engage à créer et financer un fonds pour l’acquisition de terrains en lui dédiant entièrement les redevances reçues en vertu du Parc éolien Pierre-De Saurel.

Par ailleurs, M. Péloquin, donnant en exemple le problème relié à la poussière présente au centre-ville de Sorel-Tracy, compte équiper la Ville d’une technologie qui aura pour but l’analyse en continu de la qualité de l’air. Pour ce faire, il compte travailler avec les partenaires industriels de la municipalité afin d’établir une meilleure qualité de vie pour les citoyens.

En complémentarité, il souhaite mettre sur pied un programme de subventions pour l’innovation en environnement, que ce soit pour l’implantation de bornes électriques, l’achat de vélos électriques, l’achat de récupérateurs d’eau de pluie, etc. Il se dit également favorable au recyclage du verre.

En matière de développement domiciliaire, Patrick Péloquin souhaite redéfinir les règles d’encadrement des nouveaux développements, notamment en identifiant et priorisant les terrains vacants à développer pour densifier dans les secteurs déjà desservis par les infrastructures municipales.

«Je souhaite que l’on s’unisse aux autres municipalités du Québec face à la spéculation foncières qui freine le développement», a-t-il ajouté.

D’autres enjeux sont sur la table de chevet du candidat, notamment la réduction des îlots de chaleur, la création de zones de conservation des boisés et l’accélération du programme de plantation d’arbres.

Enfin, pour chapeauter le tout, Patrick Péloquin compte mettre en œuvre la Charte verte de Sorel-Tracy, qui permettra à la Ville de s’engager dans une démarche d’adaptation aux changements climatiques avec tous les partenaires, incluant les développeurs immobiliers. «Ces derniers font aussi partie de la solution», a soutenu le candidat à la mairie de Sorel-Tracy.

Comité électoral de Patrick Péloquin

Publicité

Publicité