SorelTracy Magazine - Mardi, 9 août 2022

Lundi 27 juin, 2022

Coupe Stanley à l'Avalanche du Colorado

Nicolas Aubé-Kubel verra son nom gravé sur la Coupe

Nicolas Aubé-Kubel en compagnie de sa soeur Alex-Anne

(Jean Doyon, 27 juin 2022) – Hier soir le 26 juin, l’Avalanche du Colorado a remporté le match décisif dans la série finale de la Ligue nationale de hockey en défaisant le Lightning de Tampa Bay dans le 6e match, à Tampa Bay.

Un Sorelois figurait dans l’alignement des anciens Nordiques et c’est Nicolas Aubé-Kubel, natif de l’Alberta, mais devenu sorelois d’adoption lorsqu’il a déménagé à Sorel-Tracy avec sa mère Annie à l’âge de deux ans. Il a donc grandi chez nous, y a joué tout son hockey mineur et puisqu’il évolue avec l’équipe de Denver, qui a remporté la finale de la LNH hier, Aubé-Kubel verra ainsi son nom gavé sur la Coupe Stanley, le trophée le plus difficile à gagner.

Le Colisée Cardin devra donc ajouter une bannière géante à son plafond, en l’honneur de Nicolas Aubé-Kubel, aux côtés des Marc-André Fleury (3 Coupes), Pierre Mondou (3c), François Beauchemin (1c) et Wildor Larochelle (1c).

Après avoir fait son hockey mineur à Sorel-Tracy, Nicolas Aubé-Kubel s’est aligné Midget avec Les Grand-Ducs de Richelieu, et les Gaulois du Collège Antoine-Girouard, puis au sein du circuit Junior Majeur du Québec avec les Foreurs de Val-d’Or.  Il fut par la suite repêché par les Flyers de Philadelphie en 2e ronde en 2014.

Après deux saisons complètes avec les Phatoms de Lehigh Valley dans la Ligue Américaine, il atteignait le grand club des Flyers de 2018 jusqu’en novembre 2021 alors qu’il a été soumis au ballottage par Philadelphie. Le lendemain, il était réclamé par l’Avalanche du Colorado avec qui il a joué 67 rencontres pour 11 buts, 11 passes pour 22 points, sa meilleure saison dans la LNH. Lors des séries 2022, il a joué 14 rencontres, dont 2 en finale sous les ordres de l’entraineur Jared Bednar, et ainsi soulever le Précieux.

Sorel-Tracy serait-il devenu une pépinière de joueurs de hockey ? Bien en tout cas, Nicolas Aubé-Kubel ajoute un brin de fierté au programme de Hockey mineur de la région. Maintenant, on ne peut qu’espérer voir un jour la bannière d’Anthony Beauvillier au plafond du Colisée, tout en ayant une petite pensée pour Réal Lemieux, lui-aussi Sorelois d’adoption, qui n’a jamais remporté la Coupe Stanley, mais qui a connu une belle carrière dans la Ligue nationale de hockey de 1966 à 1974.

Reste maintenant à savoir quand la Coupe sera en visite dans notre région, probablement vers la fin de l’été ? Ce sera donc à suivre.

Photo Capture d’écran TVA Sports

Photo Capture d’écran TVA Sports

Publicité

Publicité