SorelTracy Magazine - Vendredi, 30 septembre 2022

Dimanche 10 avril, 2022

Le COOL FM remporte la série contre les Éperviers

(Jean Doyon) – C’était match #7 en quart de finale, cet après-midi au Colisée Cardin de la rue Victoria à Sorel-Tracy, entre le COOL FM de St-Georges et les Éperviers.  Le gagnant de cette rencontre passera directement en demi-finale contre les Pétroliers de Laval, tandis que le perdant aura une chance de se rattraper dans une série 2 de 3, appelée « Repêchage », pour les besoins de la cause.

Qui l’eut cru ? Mais, c’est finalement le COOL FM de St-Georges qui est revenu de l’arrière 0-3 dans la série, une première dans la LNAH, pour vaincre les Éperviers de Sorel-Tracy au compte de 8 à 4 et remporter la série quart de finale.

Définitivement pas un bon match pour les gardiens des Oiseaux qui ont laissé passer 7 buts (puisque le 8e a été marqué dans un filet désert), sur seulement 20 tirs cadrés. À l’opposé, le gardien Raphaël Girard des « Gars de la Beauce », a fait la différence dans ce match en stoppant 42 des 46 lancers vers lui.

On apprenait au cours des dernières heures, que Gabryel Paquin-Boudreau avait été suspendu pour 2 rencontres, suite au dernier match à St-Georges, mais surprise, on annonçait le retour au jeu de André Bouvet-Morrissette.  David Lacroix a été laissé de côté au profit de Gaby Roch.  Pour le COOL FM, Kevin Cloutier était absent, mais Mathieu Nadeau était de retour au jeu.  Les gardiens partant étaient Domenic Graham pour Sorel-Tracy et Raphaël Girard pour St-Georges.

Le COOL FM a débuté la rencontre sur les chapeaux de roues et a pris une avance de trois buts.  D’ailleurs, Mathieu Nadeau a souligné son retour dans l’alignement après une minute de jeu, en noircissant la feuille de pointage avec un but, son 4e des séries, sur des passes de Verret et Gosselin, suite à une mise en jeu dans le territoire des Éperviers, et un cafouillage en défensive.

3:06 plus tard, lors d’un jeu de puissance, Maxime Guyon tir des poignets de la pointe et touche la cible.  Des passes à Demers et Hudon.  C’est 2 à 0.

Simon Demers récupère une rondelle libre dans sa zone et aperçoit Maxime Guyon libre au centre de la patinoire.  Demers exécute une longue passe précise sur la palette de Guyon qui s’échappe complètement seul et viendra déjouer Graham à 9:06, pour le 3e but de St-Georges, ce qui chassera Graham du match pour être remplacé par Marc-Antoine Gélinas.

Les Éperviers semblent reprendre le momentum en milieu de période, et Serge Forcier demande un temps d’arrêt le temps de parler à ses joueurs.  Cela a donné l’effet contraire, car les Éperviers s’inscrivent deux fois au tableau.

Un jeu entre Bouvet-Morrissette et Brodeur derrière le filet, termine sur le bâton d’Olivier Hinse devant le but qui lance et force Raphaël Girard à effectuer un arrêt spectaculaire, mais la rondelle quitte sa gobeuse et Hinse la repousse au fond du but.

Moins de 6 minutes plus tard et à la fin d’un jeu de puissance pour Sorel-Tracy, Étienne Brodeur entre en territoire ennemi, passe à Hinse du côté gauche et ce dernier s’amène devant le but pour glisser la rondelle sous le gardien.  Girard fait l’arrêt, mais la rondelle ricoche dans les airs et Brodeur la frappe au vol pour marquer le 2e des Éperviers.

En 2e période, St-Georges en ajoute un autre, lors d’une descente à 2 contre 1.  Michael Rhéaume attire un défenseur et passe à Maxime Roy qui marque son 2e des séries à 4:16.

Les deux coachs envoient les hommes forts et un combat assez ouvert entre Gaby Roch et Dave Hamel, rappelant les fameux affrontements Dubé/Mirasty, ce qui est venu ajouter du piquant à cette rencontre, au grand plaisir des 1478 spectateurs.

Les Éperviers bataillent fort pour rester en vie, et à 18:33 en fin de 2e, Guillaume Beaudoin garde la rondelle dans le territoire des Beaucerons.  David Massé la récupère et fait une passe transversale à Mathieu Dumas qui trouve une ouverture pour battre Girard pour réduire le pointage 4 à 3.

Maxime Guyon connait un match de rêve et viendra compléter son tour du chapeau, lors d’une descente à 2 contre 1.  Il marque d’un lancer sous les jambières de Gélinas et c’est 5 à 3 pour les hommes de Serge Forcier. Un revirement en zone neutre permet un 3 contre 1 mené par Pierre-Luc Veillette qui réussira à coucher le gardien et marquer son 3e des séries, pour le 5e du COOL. Après ce jeu, les esprits s’échauffent, et plusieurs prises de bec mèneront les officiels à décerner plusieurs pénalités.

Étienne Brodeaur viendra redonner espoir aux siens avec le 4e des Éperviers à 8:12, puis deux buts de Mathieu Nadeau, le premier à 9:02m son 5e des séries (Tifu, Veillette) et dans un filet désert à 16:43 sur des passes de Caron et Hudon pour un score final de 8 à 4.

Maxime Guyon et Mathieu Nadeau ont tous les deux réalisé un tour du chapeau au cours de cette rencontre qui va permettre au COOL FM de St-Georges de se retrouver en demi-finale pour une 2e fois depuis 2019. Ils affronteront les Pétroliers du Nord de Laval.

Les Éperviers eux, devront passer par une série 2 de 3 nommée « repêchage », au cours du week-end prochain, alors qu’ils se mesureront aux Marquis de Jonquière.

Les Trois Étoiles
1 – Mathieu Nadeau
2 – Raphaël Girard
3 – Maxime Guyon

Le visage de Kevin Gadoury en disait long après le match.

Publicité

Publicité