SorelTracy Magazine - Dimanche, 21 avril 2024

Samedi 16 mars, 2024

Marc-Antoine Gélinas signe une victoire de 4 à 1

(Jean Doyon) – Encore une fois ce soir au Colisée Cardin, le gardien des Éperviers Marc-Antoine Gélinas a été impressionnant dans une victoire de son équipe au compte de 4 à 1 sur les 3L de Rivière-Du-Loup (RDL) devant 835 spectateurs présents.

Ce n’est pas tant le total des lancers au but qui a été impressionnant, soit 37-32 en faveur des Éperviers, mais plutôt la qualité et la pertinence de ses arrêts contre les attaquants des 3L, dont la moitié était des chances de marquer qu’il a volé à l’adversaire, et particulièrement en 3e période.

Un match relativement serré dont l’intérêt s’est plutôt déployé en milieu de 3e période alors que les deux équipes se sont mises à ouvrir la machine pour briser l’égalité de 1 à 1 qui persistait jusque-là.

André Bouvet-Morissette a ouvert le pointage dans le match à 19:30 de la première période lors d’un avantage numérique de 5 contre 3, quand Gabryel Paquin-Boudreau a bien contrôlé le disque en zone de RDL, pour la remettre à Guillaume Gauthier, qui lui a vue Morissette seul de l’autre coté, pour lui relayer la passe et ce dernier de marquer son 3e de la saison.

Les 3L répliquent en 2e période, avec le 15e de Maxime Guyon sur une passe de Kasey Kulczycki et c’était 1 à 1. Mais, avec 4:28 à faire, pendant une mêlée devant son but, le gardien Étienne Montpetit des 3L, se blesse sur le jeu au point de saigner de la main gauche. Rendu au banc de son équipe, l’on s’aperçoit que c’est une blessure sérieuse, tellement qu’on doit changer de gardien pour Tristan Côté-Casenave, qui lui ne s’y attendait pas du tout. On n’a plus revu Montpetit de la rencontre.

Il faudra attendre à 16:28 en 3e avant de revoir les cordages bouger et c’est d’ailleurs grâce au 11e de Olivier Hinse qui a complété une passe de André Bouvet-Morissette (ABM) qui venait d’entrer dans la zone des 3L. ABM a bien vu Hinse pour lui faire une passe du revers et ce dernier était seul devant Côté-Cazenave et marquer d’un tir des poignets dans le haut du filet. Danick Malouin récolte une passe là-dessus.

La suite est l’histoire de deux gars de Sorel qui ont marqué chacun une fois dans un filet désert coup sur coup. À 19:06 Émile Villiard marquait son 5e de la saison sur des passes de Charles Tremblay et Simon Danis-Pépin et à 19:53 Charles Tremblay à son tour y allait de son 8e de la saison, sans aide. À vrai dire Tremblay voulait dégager son territoire sur une attaque de RDL, et en dégageant par le centre, il a vu la rondelle rouler jusque dans le but adverse.

Et pour couronner le tout, dans les derniers moments de la rencontre, Gélinas est venu frustrer Mathieu avec un arrêt spectaculaire au grand plaisir de la foule, pour finalement l’emporter au compte de 4 à 1.

Les Étoiles: 1- Marc-Antoine Gélinas, 2- André Bouvet-Morissette, 3- Émile Villiard. Les Éperviers seront à Jonquière demain pour y affronter les Marquis dans un match prévu à 19h30.

Les séries 2024

La première ronde sera une série 3 de 5 où les équipes s’affronteront 1 vs 6, 2 vs 5 et 3 vs 4.  Afin de trouver la 4e équipe qui prendra part à l’une des séries quart de finales, il y aura un match suicide entre les deux meilleures formations (selon le classement de la saison régulière) éliminées au premier tour.  Les demi-finales et la finale demeureront inchangées avec des séries 4 de 7.

Les Éperviers joueront leur premier match de série le samedi 23 mars au Colisée Cardin.

Publicité

Publicité