SorelTracy Magazine - Dimanche, 21 avril 2024

Jeudi 21 mars, 2024

Soulèvement des agriculteurs : Un point critique bientôt franchi en agriculture

Louis Plamondon inquiet de l’avenir de l’agriculture au Québec et au Canada

Le député de Bécancour – Nicolet – Saurel, Louis Plamondon, se dit très inquiet de l’avenir de l’agriculture au Québec et au Canada. Il appuie la demande du gouvernement du Québec d’activer dès maintenant le programme Agri-relance afin que des sommes additionnelles puissent être versées aux producteurs en difficulté.

« Québec a formulé la demande pour Agri-relance, le « programme catastrophe », en novembre dernier et rien ne bouge. Ottawa doit agir maintenant! Nous réitérons notre demande au gouvernement fédéral de participer au soutien agricole en élaborant un programme d’urgence pour les producteurs en difficulté depuis l’été dernier », déplore Louis Plamondon.

Les agriculteurs sont au bord du point de rupture et se mobilisent de plus en plus en interpellant notamment le gouvernement fédéral. En effet, les catastrophes environnementales successives jumelées à l’inflation et à la hausse des taux d’intérêt plongent les producteurs agricoles et les petits transformateurs dans la précarité financière. Selon la Financière agricole, l’endettement des agriculteurs québécois aurait plus que doublé (115 %) depuis 2015.

« Le résultat final, c’est que nos producteurs se sont retrouvés sans véritable soutien à cause de l’inaction du fédéral. Ottawa doit impérativement faire sa part, notamment en déclenchant dès maintenant le programme Agri-relance, en adaptant des programmes de gestion de risques et en établissant immédiatement un fonds d’urgence pour que les producteurs se sortent la tête de l’eau », conclut le député de Bécancour – Nicolet – Saurel.

Source : Bureau du député Louis Plamondon

 

Publicité

Publicité