SorelTracy Magazine - Vendredi, 12 avril 2024

Vendredi 16 février, 2024

L’heure de la retraite a sonné pour Denis Boisvert

(Stéphane Martin, 16 février 2024) – L’heure de la retraite a sonné pour Denis Boisvert qui a œuvré pendant presque 40 ans à la Municipalité régionale de comté (MRC) de Pierre-De Saurel. Dans les 30 dernières années, il était à la tête de l’organisation à titre de directeur général.

« Je quitte mon poste avec la satisfaction du devoir accompli. Au fil des ans, on a toujours été apte à prendre des décisions qui répondaient aux besoins immédiats de la population. Nous avons été innovateurs. Je pense au parc éolien qui est encore le seul 100% communautaire au Québec. On a été l’une des premières MRC à prendre la compétence de la gestion des matières résiduelles. Nous avons été précurseurs à bien des égards », mentionne celui qui quittera ses fonctions à la fin du mois de mars.

« La reconnaissance des MRC est de plus en plus grande avec le gouvernement. Ça nous donne une belle visibilité. Ce n’est pas tout le monde qui sait encore à quoi ça sert une MRC. On améliore le milieu avec des politiques culturelles, familiales, etc. Pour moi, ça représente une région d’appartenance et c’est ensemble que l’on travaille », ajoute Monsieur Boisvert.

Même si le directeur général assure qu’il quitte ses fonctions avec la tête remplies de bons souvenirs, il avoue avoir trouvé plus difficiles certaines périodes où l’harmonie ne régnait pas nécessairement autour de la table du conseil. « On veut toujours faire avancer la région et l’on souhaite que ça aille bien. Certaines périodes ont été plus difficiles compte tenu de l’uniformité qu’il n’y avait pas autour de la table. En tant que gestionnaire, on a un pouvoir de subalterne par rapport au conseil. On essaie de faire le mieux que l’on peut pour améliorer les choses », de conclure Denis Boisvert qui est prêt pour une retraite bien méritée.

Publicité

Publicité