SorelTracy Magazine - Dimanche, 14 avril 2024

Jeudi 11 mai, 2023

Les tiques s’activent, protégez-vous de la maladie de Lyme

Longueuil, le 11 mai 2023 – Avec le retour du temps doux, la vigilance est de mise pour se protéger des tiques à pattes noires qui se sont multipliées partout en Montérégie en lien avec les changements climatiques. Ces tiques peuvent transmettre la maladie de Lyme et d’autres maladies moins courantes comme l’anaplasmose.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de poser des gestes simples pour diminuer le risque d’être piqué par les tiques et ainsi se protéger des maladies que celles-ci peuvent transmettre.

Que l’on pratique le jardinage, la randonnée ou le camping, il est bon à savoir que les tiques se retrouvent entre autres dans les arbustes et les herbes hautes. Elles ne sont pas seulement présentes dans la forêt et les boisés, mais aussi dans les champs, les jardins ou même dans notre cour.

• Avant de participer à une activité extérieure : il est conseillé de choisir des vêtements qui couvrent la peau dans la mesure du possible et d’appliquer un chasse-moustiques contenant du DEET ou de l’icaridine sur les parties de la peau qui ne sont pas couvertes.

• Pendant l’activité : il vaut mieux rester dans les sentiers pour éviter que les tiques s’accrochent à notre peau.

• Après l’activité : il faut examiner notre peau, celle des enfants et des animaux de compagnie. Il est recommandé de prendre une douche ou un bain, de changer nos vêtements et de les laver. Si une ou des tiques sont retrouvées accrochées sur notre peau, nous devons les retirer avec une pince à pointe fine en suivant la marche à suivre expliquée ici.

Chaque année, en Montérégie, de 135 à 150 personnes contractent la maladie de Lyme. Un des premiers signes de la maladie peut être une rougeur sur la peau qui s’étend sur 5 cm ou plus, mais celle-ci n’est pas toujours présente. Les autres symptômes les plus courants sont : de la fatigue, de la fièvre et des douleurs aux muscles ou aux articulations.

La maladie se traite bien avec un antibiotique. C’est lorsqu’elle n’est pas traitée qu’elle peut causer des problèmes cardiaques, de l’arthrite ou des atteintes au système nerveux. Depuis quelques années, les pharmaciens de la Montérégie peuvent prescrire un antibiotique pour prévenir la maladie dans les cas où la tique est restée accrochée à la peau pendant plus de 24 heures.

Ces dernières années, quelques cas d’anaplasmose ont été déclarés en Montérégie. Cette maladie également transmise par les tiques peut entraîner des symptômes tels que fièvre, maux de tête, douleurs aux muscles ou aux articulations accompagnés parfois de nausées, vomissements ou diarrhées. Il y a rarement des rougeurs sur la peau. L’anaplasmose se traite facilement avec des antibiotiques. Elle peut toutefois affecter plus durement les personnes âgées ou celles dont le système immunitaire est affaibli.

Pour plus d’information, vous pouvez consulter: quebec.ca/lyme ou maladiedelymemonteregie.com.

Publicité

Publicité