SorelTracy Magazine - Lundi, 25 octobre 2021

Mardi 5 octobre, 2021

Les résidences Marquis de Tracy I et II accueillent leurs nouveaux propriétaires

Tracy, le 5 octobre 2021 – Forts de leur expérience dans le domaine des soins pour aînés, Ritchie Wang et Pierre-Paul Dorélien annoncent qu’ils ont récemment fait l’acquisition du complexe de résidences Marquis de Tracy I et II, qui compte parmi les plus importants de la région de Sorel-Tracy. Les deux partenaires sont enthousiastes à l’idée de prendre part aux activités des résidences et de contribuer à la qualité de vie des résidents.

« Nous avons choisi les résidences Marquis de Tracy I et II parce que nous apprécions particulièrement le fait qu’elles soient complémentaires, puisque l’une accueille une clientèle autonome et  semi-autonome alors que l’autre répond aux besoins de personnes nécessitant plus de soins, a déclaré l’un des partenaires, Ritchie Wang. Depuis que je travaille dans le domaine des soins pour aînés, la possibilité de créer un lien avec les résidents et de le maintenir au fil de l’évolution des résidents rend ce lien encore plus fort et c’est ce qui fait que notre travail est encore plus enrichissant. »

En activité depuis 1996 pour le Marquis I et depuis 2002 pour le Marquis II, les deux résidences ont connu des agrandissements au fil des années. Au total, un peu plus de 250 personnes y  résident et on compte environ 90 employés, dont certains font partie de l’équipe du Marquis de Tracy depuis 15 ans.

« Nous sommes heureux de nous joindre à l’équipe du Marquis et c’est avec bonheur que nous avons constaté que ses membres sont très soudés et motivés au travail, a pour sa part indiqué Pierre-Paul Dorélien, ajoutant que son partenaire et lui comptent assurer une présence continue dans les résidences. Nous voulons travailler à maintenir les bonnes relations de travail et favoriser la rétention des membres de l’équipe en améliorant leurs conditions de travail et la communication à l’interne. »

De nouveaux propriétaires engagés dans les soins des aînés

Oeuvrant depuis 10 ans dans le domaine de la santé, Ritchie Wang a commencé sa carrière comme préposé aux bénéficiaires dans un hôpital avant de poursuivre ses études en sciences infirmières et de compléter une maîtrise en administration des services de santé.

Jusqu’à tout récemment, il était à l’emploi du CIUSS de l’Ouest de l’île de Montréal où il a notamment travaillé dans des installations publiques de soins de longue durée durant les mois critiques de la pandémie de COVID-19. Il a quitté le CIUSSS afin de consacrer son temps aux résidents des Marquis de Tracy. Également passionné d’immobilier, l’acquisition des résidences combine ses deux passions.

Quant à Pierre-Paul Dorélien, il baigne dans le domaine des résidences pour aînés depuis sa jeunesse puisque sa mère possédait des résidences. Après des études en science, économie et  administration, il a fait l’acquisition de sa première résidence pour aînés en 2000 et il est maintenant propriétaire du Manoir Le Sapinois une résidence en Montérégie.

Faire partie de la communauté

Parmi les projets des nouveaux propriétaires, celui de bâtir des ponts pour les résidents entre les différents acteurs de la communauté et les résidences fait partie de leurs priorités. Ce souhait s’inscrit dans la volonté des aînés de demeurer autonome le plus longtemps possible. En effet, selon un sondage CROP réalisé par la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais en juin dernier, pour la presque totalité des répondants (96 %), la source absolue de bonheur est leur autonomie, et pour 86 % d’entre eux, perdre cette autonomie est leur plus grande crainte.1

« Dans l’optique de maintenir le plus possible le niveau d’autonomie des résidents, nous voulons travailler à développer de véritables liens entre les entreprises et différents organismes de Sorel-Tracy, que ce soient les pharmacies, les épiceries ou tout autre service dont peuvent avoir besoin nos résidents, a poursuivi Pierre-Paul Dorélien. C’est important pour nos aînés, comme pour tout le monde, de sentir qu’ils ont le contrôle sur leur vie et qu’ils peuvent continuer à vivre normalement. Nous voulons leur faciliter la vie en faisant pour eux les démarches auprès des commerces et organismes avec lesquels ils doivent interagir. »

Par ailleurs, messieurs Wang et Dorélien travailleront à offrir un milieu de vie de qualité qui répondent encore mieux aux besoins de tous les résidents. Ils veulent également rehausser la qualité des soins en augmentant la présence d’infirmières auxiliaires et en contribuant au développement des compétences des préposés aux résidents.

Source: Simon Faucher, Les Résidences du Marquis de Tracy

Publicité

Publicité